2017
custodia.org

Réouverture de la fraternité du Champ des Bergers à Bethléem

Le sanctuaire du Champ des Bergers a une nouvelle fraternité. Le 1er novembre, une célébration de bienvenue officielle a permis d’accueillir deux nouveaux frères du sanctuaire, gardé par les franciscains de la Custodie de Terre Sainte. Depuis longtemps, le couvent n’avait plus de fraternité résidente, mais le lieu n’a jamais cessé d’être visité par de nombreux groupes de pèlerins et croyants. En juillet dernier, donc, la réouverture de la fraternité a été décidée pour éviter le déplacement quotidien de frères de l’église de Sainte Catherine pour l’accueil des pèlerins. Les deux nouveau frères, qui prendront soin du sanctuaire du Champ des Bergers, sont Fr. José Maria Falo Espés, comme gardien, et Fr. Manuel Dominguez Lama.

Durant la cérémonie qui s’est déroulée dans la grotte du Champ des Bergers, les frères – venus de différents lieux de la Terre Sainte – ont accueilli la fraternité. Après la proclamation de l’Evangile du lieu, le récit de Noël à Greccio a été lu. Le Custode de Terre Sainte était présent et a prononcé une courte homélie.
« L’ouverture d’une fraternité dans un lieu saint est toujours pour nous une occasion de grande joie – a dit Fr. Francesco Patton – car elle permet, avant tout, de demeurer en un lieu et d’expérimenter la grâce du lieu, jour et nuit. Et ici, la nuit est même plus importante que le jour ». En effet, comme les Evangiles le racontent, c’est de nuit que les bergers veillèrent dans le Champ, c’est de nuit que les anges portèrent la grande annonce : « Aujourd’hui, dans la cité de David, est né pour vous le Sauveur » et chantèrent : Gloria in Excelsis Deo. Ainsi, puisque chaque sanctuaire a une célébration spécifique relative à l’événement biblique qui y survint, au Champ des Bergers, on fera chaque jour mémoire de la veille des pasteurs, de l’annonce des anges et de leur chant de louange à Dieu. Le Custode a remercié les frères, qui ont obéi à l’invitation à s’établir là et à prendre soin du lieu, et il a également remercié Fr. Artemio Vitores, gardien de la Maison de Bethléem, maison mère de la nouvelle fraternité du Champ des Bergers. « Je souhaite aux frères, qui demeureront ici, d’être à la fois bergers et anges » a dit Fr. Patton. Bergers pour veiller, anges pour orienter les pèlerins, qui arrivent du monde entier, en les aidant à « contempler et adorer l’enfant qui nous a été donné ».

Devant l’entrée du couvent, le Secrétaire de Terre Sainte, Fr. David Grenier, a ensuite lu le décret officiel d’ouverture : « Je déclare ouverte la maison filiale du Champ des Bergers, comme faisant partie de la maison gardienne de Sainte Catherine de Bethléem ». Puis, il a consigné le sceau officiel de la Custodie de Terre Sainte. À l’intérieur du couvent un modeste rafraîchissement attendait les personnes présentes, pour partager un moment de communion fraternelle.

« Mon désir est d’être au service des pèlerins afin que ceux qui viennent ici puissent trouver la joie comme les bergers qui revinrent de Bethléem » a dit Fr. José Maria Falo Espés, gardien de la nouvelle fraternité. Fr. Manuel Dominguez Lama, qui servira lui aussi au Champ des Bergers, a accueilli avec joie sa nouvelle charge : « Je suis très heureux d’être ici où l’on rencontre de très nombreux pèlerins. Avec eux nous chantons et nous nous réjouissons ensemble. Les gens veulent connaître notre charisme et c’est une belle expérience ». L’affluence des pèlerins est telle qu’on y célèbre jusqu’à 25/30 messes par jour. « C’est un lieu de simplicité, un lieu d’‘humilité’ – a conclu Fr. Manuel – car les bergers faisaient un travail modeste. L’‘humilité’ ici, on la voit et on la vit ».

Beatrice Guarrera

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggicustodia.it