2017
custodia.org

Tabgha : avec Jésus sur les rives du lac de Tibériade

Plusieurs fois, Jésus enseigna aux foules et marcha avec ses disciples sur les bords du lac de Tibériade. Aujourd’hui, lorsqu’on regarde ces rives et cette eau, il semble que Jésus soit plus proche. Sur les rives de la « mer de Galilée », à Tabgha, on situe trois épisodes bibliques : le discours sur la montagne (Mt 5-7), la multiplication des pains et des poissons (Jn 6,1ss) et la Primauté de Pierre (Jn, 21) avec l’apparition de Jésus ressuscité aux apôtres. Le 2 juin, par une messe solennelle présidée par le Custode de Terre Sainte Fr. Francesco Patton, on a voulu célébrer l’épisode de la Primauté de Pierre qui eut lieu sur les rives de ce lac.
Tabgha tire son nom du grec Hepta Pegon (c’est-à-dire “des sept sources ”) et se trouve à environ 3 km à l’ouest de Capharnaüm, sur la rive nord du lac de Galilée. La pèlerine Égérie, selon le texte transmis par Pierre Diacre, avait déjà décrit ce lieu, qu’elle visita vers la fin du IVème siècle.

La messe s’est déroulée dans un décor splendide, en plein air, avec les chaises disposées sur le gravier et une barque en bois en guise d’autel. La barque fut construite par Fr. Wojciech Boloz, supérieur de la fraternité, lors du pèlerinage qui se déroula il y a cinq ans. Le Père Custode, à l’ouverture de la célébration, a dit : « C’est une occasion spéciale pour prier pour l’église, prier pour le successeur de Pierre, le Pape, mais c’est aussi l’occasion de répondre de façon personnelle aux questions que Jésus nous adresse à nous aussi : “M’aimes-tu ?”. “ M’aimes-tu ?”. “M’aimes-tu?”». Puis, il a demandé d’observer un moment de silence afin que chacun puisse répondre, en son cœur, à la question.
« Les disciples, après la résurrection, étaient revenus chacun à son travail, pensant que tout était fini. Mais Jésus continu à être avec eux et il se révéla, de la même manière qu’aux disciples d’Emmaüs – a dit dans son homélie Fr. Amjad Sabbara, curé de Nazareth –. Comme au moment de leur appel, Il demanda aux disciples de jeter les filets du côté droit. Ainsi ils se rappelèrent de ce que Jésus avait fait. Parfois, Jésus nous fait répéter les mêmes gestes, mais nous avons besoin de son aide pour reconnaître sa puissance dans ces faits ». Concernant l’épisode de la multiplication des pains et des poissons, Fr. Amjad a dit : « c’est le signe de l’eucharistie. C’est la présence continue de Jésus qui nous fait comprendre qu’Il est avec nous. Mais nous devons renouveler notre oui à son amour ».

Le chœur des jeunes de la paroisse de Nazareth a animé la célébration. « Notre paroisse compte 8 300 personnes et offre beaucoup d’activités pour les familles et les jeunes », a expliqué Fr. Amjad, curé depuis dix ans. Cristina, une jeune de la paroisse, participe pour la première fois à la messe de Tabgha : « Je suis heureuse d’être ici ; pour nous tous, paroissiens, c’est un moment important. Beaucoup d’entre nous ont chanté et je suis venue prendre des photos ». Une autre dame de Nazareth a expliqué qu’elle avait participé à la messe avec toute la famille et, partager ce moment avec eux, l’a comblée de joie. Un pèlerin italien a confié : « Ce fut très émouvant d’assister à la célébration sur les même pierres mouillées de la mer de Galilée, à l’endroit même où Jésus confia à Pierre la charge de construire l’Eglise ».

Beatrice Guarrera

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggicustodia.it