2016
custodia.org

Aux pieds des murailles, l’ouverture au monde de la « Jerusalem Terra Sancta High School »

Les murs du couloir sont percés de grandes vitres qui donnent à l’intérieur des classes dont les fenêtres à leur tour donnent vers l’extérieur. Ce « courant de lumière » contraste avec l’emplacement caché de l’établissement qui se trouve dernière la muraille millénaire de la vieille ville de Jérusalem. L’école de Terra Sancta Jérusalem se trouve à l’intérieur de la vieille ville, elle est accessible par la porte de Damas et par la Porte neuve. Il faut pour cela traverser la cour du couvent Saint-Sauveur de la Custodie de Terre Sainte.

L’école se trouve dans un des coins les plus convoités de Jérusalem. Elle est proche de l’épicentre commercial de la vieille ville porte de Damas. Au service des habitants de la vieille ville, l’école franciscaine scolarise aujourd’hui 371 étudiants qui viennent en grande partie de l’intérieur de la vieille ville et les autres font le déplacement depuis des banlieues de Jérusalem.

L’histoire de cette école est tout sauf simple selon frère Ramzi Sidawi, directeur de l’école originaire de Jérusalem. « L’école a connu les guerres successives qu’a connues la ville. Elle a dû se déplacer dans différentes structures. De la Terra Santa à Jérusalem Ouest près de l’actuelle Grande synagogue à la porte de Jaffa», explique d’un ton posé le frère. « Avec la rénovation du bâtiment en 1958 l’école a déménagé sur la propriété du couvent », résume le frère. Elle accueille des étudiants âgés de 5 à 18 ans.»

Les écoles de Terra Sancta partout en Terre sainte, tant en Israël qu’en Palestine, ont été créées à l’origine pour les chrétiens. Avec le temps, elles se sont ouvertes aux autres religions. « De nombreux musulmans viennent ici parce que les écoles chrétiennes sont réputées pour l’éducation qu’elles offrent .»

Face aux humeurs changeantes de la ville, les familles et le personnel pédagogique ont appris tant bien que mal à gérer la situation au quotidien, et l’école avance avec prudence malgré les difficultés pour l’avenir des étudiants. « Nos objectifs ? Développer le programme académique dans les conditions matérielles optimales. Quand le contenu change, la manière de le transmettre doit aussi changer, devenir plus interactive, s’ouvrir au monde. Nous sommes aujourd’hui en rénovation des certaines parties de l’établissement pour créer plus de classes et offrir plus de confort tant pour les étudiants, les professeurs que pour la direction. Nous faisons de bonnes progressions. »

L’école après les heures de dur labeur devient un centre social où les enfants jouent et les familles viennent changer d’air et se rencontrer. « Durant les périodes les moins favorables, les gens cherchent un endroit où se détendre, jouer et échanger », confie frère Ramzi.

L’ambiance dans la cour est animée. Dans un terrain une partie de volley est en cours. Pour accéder au second, il faut franchir trois petits gardes qui veillent à ce que les grands ne la franchissent pas. Feu vert, permission accordée, le frère et son invité sont les bienvenus. Le regard sévère se réactive aussitôt il met en garde ceux qui oseraient s’approcher de la porte.

L’écoles suit le système pédagogique du Tawjihi, « L’école enseigne aussi l’hébreu, langue aujourd’hui indispensable au quotidien ». De plus en plus nombreux sont les personnes qui apprennent l’hébreu, langue utilisée par les Palestiniens de Jérusalem pour la bureaucratie et le travail. Ainsi cette école placée au cœur de la richesse culturelle de la ville, et des tourments politiques de l’histoire prépare ses étudiants pour le futur tout en s’adaptant aux exigences du présent.

Nom : Terra Sancta High School – Jerusalem
Nom du directeur : Fr. Ramzi Sidawi
Ville : Jérusalem
Site internet : tscjerusalem.org
Nombre d’élèves : 371
Personnel : 42
=====
Acre : le caravansérail devenu école
Nazareth : sur le chemin de la citoyenneté dans le respect de son identité propre
Haïfa : l’école italienne des carmélites est dorénavant franciscaine
Ramleh, une communauté chrétienne isolée mais ouverte sur le monde
Terra Santa School de Jaffa : des étudiants arabes au cœur de la société israélienne
Terra Sancta Jéricho, l’école dans une oasis

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggicustodia.it