2014
custodia.org

Une Pentecôte sous le signe de la paix

Alors que le Custode de Terre Sainte était à Rome pour organiser la prière pour la paix des présidents Abbas et Peres ; les frères de la Custodie de Terre Sainte débutèrent leur festivité de la Pentecôte à Ein Karem. Ils accompagnèrent dans sa démarche leur frère sud-américain Marlon Mendez Pavon qui recevait l’habit franciscain des mains du vicaire Custodiale, Dobromir Jasztal.
Les festivités continuaient le lendemain, dimanche 8 juin, avec la célébration de la messe pontificale également présidée par le frère Dobromir. Latin et arabe alternaient dans l’église de Saint-Sauveur, dédiée à cette fête de l’Esprit Saint. Le curé de la paroisse latine de Jérusalem, le frère Feras prêcha l’homélie. Il invita les fidèles à prier pour la rencontre au Vatican, redisant combien il est important d’avoir confiance en l’Esprit Saint, le seul « à pouvoir apporter un changement complet de nos âmes nous poussant ainsi à la miséricorde et à la paix ». En nous promettant son Esprit, Dieu s’est engagé à être fidèle à l’homme et à ne pas se détourner de lui. Dieu ne le fait pas un jour par an lors de la Pentecôte, mais tous les jours. « À notre tour d’être fidèle à Dieu et aux hommes » exhorta le frère Feras en cette fête de la naissance de l’Église universelle. Plus qu’ailleurs dans le monde, Jérusalem est le reflet de cette Église s’exprimant en plusieurs langues et rites.
De diversité et d’œcuménisme, il était encore question au Cénacle où les frères croisèrent, peu avant leursvêpres, la communauté arménienne également venue prier en ce rare jour d’ouverture de la chambre haute du Cénacle (qui n’ouvre que deux fois par an). Dans l’exiguïté du Cénacle, une foule nombreuse s’était amassée pour invoquer « l’Esprit créateur, conseiller et donateur » (Veni Creator).
À l’œcuménisme s’ajoutait en fin de soirée le dialogue inter religieux relancé par le Saint Père lors de sa récente venue en Terre Sainte. Comme annoncé, les deux chefs d’États, palestinien et israélien, en compagnie du patriarche Bartholomé et du Pape, se rencontrèrent dans les jardins du Vatican. Se témoignant l’un l’autre d’un profond respect, la rencontre était ponctuée de prières pour la Paix, témoignages et intermèdes musicaux invitant à la méditation. La rencontre très suivie en Terre Sainte couronnait et clôturait le temps pascal. À l’invitation du Conseil œcuménique des Églises puisse « l’Esprit de la Pentecôte se révéler en nous, afin que nous soyons un ! ».
E.R

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggicustodia.it