2014
custodia.org

Professions monastiques à la Grotte du lait

Dimanche 2 février, en la fête de la Présentation de Jésus au Temple et journée de la vie consacrée, le père Custode, frère Pierbattista Pizzaballa, a béni les professions de deux sœurs dans l’Ordre des Adoratrices Perpétuelles du Très Saint Sacrement.

Les moniales, dont le monastère est situé dans un couvent attenant au sanctuaire franciscain de la Grotte du lait à Bethléem, ont prononcé leurs vœux devant une assemblée nombreuse venue les entourer.

Dans son homélie, le Custode invita à méditer sur la « consolation » attendue par Siméon, une consolation que seule Dieu peut donner. Il revint aussi sur le choix radical dont témoignait les moniales et sur la disposition du cœur de Siméon et Anne prêts à se laisser surprendre par le Seigneur. S’il s’adressait aux sœurs qui l’écoutèrent très attentivement, toute l’assemblée pouvait profiter de ce bel enseignement à accueillir la paix que Dieu donne à ceux qui le reconnaissent dans les plus petites choses.

Sr Marie Rachele , originaire des Philippines, faisait profession simple. Présentée par le supérieur majeur de l’Ordre, elle fut appelée par le Custode qui l’interrogea sur son désir et sa volonté de suivre le Christ dans la vie monastique en observant les vœux d’obéissance, de pauvreté et de chasteté.

Après avoir répondu aux questions par un joyeux et ferme « oui, je le veux », la sœur lut devant sa mère prieure assise dans le chœur le texte de sa profession, et chanta le Suscipe, une prière qui dans la tradition monastique est un appel au Seigneur « Reçois moi Seigneur selon ta parole et je vivrai ».

Novice, toute de blanc vêtue, sa profession faite, elle reçut le scapulaire rouge propre à l’Ordre, la ceinture et le voile blanc de la profession temporaire.

Sr Catherine, originaire de France, faisait elle profession solennelle et s’engageait pour toujours devant Dieu et devant les hommes. Interrogée elle aussi dans des termes presque identiques, elle prononça ses vœux perpétuels, après le chant de la litanie des saints, emplie d’une joie sereine. Son voile blanc enlevé, le Custode lui coupa quelques mèches de cheveux, un geste qui souligne le renoncement au monde. Elle revêtu ensuite le voile noire de la profession perpétuelle. Elle reçut l’anneau signe de son alliance avec le Christ, l’habit de chœur, et le livre des offices. Enfin elle fut couronnée d’une couronne d’épines et de fleurs, symbole aussi de son union au Christ.

La cérémonie se poursuivit avec l’eucharistie, action de grâces par excellence, à l’issue de laquelle les sœurs pouvaient recevoir les félicitations de l’assemblée.

Les moniales Adoratrices Perpétuelles du Très Saint Sacrement, comme leur nom l’indique, assurent, une adoration continue du Saint Sacrement dans une des trois chapelles du sanctuaire de la Grotte du lait. Leur présence depuis 2007 a renouvelé ce sanctuaire de la Custodie, cher au cœur des habitants de la ville. À l’imitation des franciscains et de la profession quotidienne à la grotte de la Nativité, elles ont désiré animer une procession quotidienne à la Grotte du lait, sanctuaire de la Sainte Famille. La profession prend place tous les jours à 15h30.

La Custodie présente ses vœux aux deux nouvelles professes et à toute leur communauté, en les remerciant pour le témoignage qu’elles donnent et qui vivifient l’Eglise de Terre sainte toute entière.

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggicustodia.it