2013
custodia.org

Les Franciscains jeûnent-ils pendant le carême?

Cette année, à Saint-Sauveur, pas de célébration des cendres pour réunir toute la communauté du couvent. En effet, les frères du séminaire, leurs examens terminés, étant partis lundi pour quelques jours de découverte du Nord du pays, les frères restant ont vécu en ordre un peu dispersé la célébration.
Certains se sont joints à la messe célébrée à l’infirmerie, d’autres à celle de 8h30 avec l’école de Terre Sainte des garçons, d’autres à celle de l’école des filles à 9h30. La paroisse, elle, était invitée à se rendre à la messe célébrée à la 7e Station du Chemin de croix du fait des travaux en cours dans l’église Saint-Sauveur à 17 heures.
Frère Artémio, vicaire custodial, qui s’était joint à l’une des messes des écoles, a une nouvelle fois était touché par le geste fait par quelques enfants « Après avoir reçu les cendres, ils tendent un linge, un mouchoir, pour prendre les cendres qui pour son grand-père, qui pour un autre parent dans l’impossibilité de se joindre à une messe. »
Les Frères Franciscains jeunent-ils pendant le carême ?
« Le carême se sont 40 jours de préparation au mystère pascal, rappelle le frère Artémio, imitant en un sens les 40 jours de jeûne que fit Jésus après le baptême. Ce temps est un temps de conversion pour se renouveler dans la suite du Christ et dans l’écoute de sa parole, spécialement en cette année de la Foi. C’est aussi un temps de jeûne et d’abstinence. À Saint-Sauveur, nous jeunerons tous les vendredis et ferons abstinence de viande les mercredis et vendredis. Ces jours-là nous ne boirons ni vin ni liqueur. Ceux des rares frères qui fument sont aussi invités à s’abstenir. L’argent ainsi économisé est mis à part pour être donné au curé de la paroisse pour les pauvres. Les frères sont également invités à donner du peu « d’argent de poche » qu’ils sont pour la même cause. »
« C’est ce que nous faisons au minimum. Chaque frère fera ensuite à discrétion. Nous sommes conscients que d’autres Églises, je pense notamment aux Éthiopiens, jeunent presque la moitié de l’année. Quant aux orthodoxes, que par tradition beaucoup de nos chrétiens imitent, s’abstiennent durant tout le carême de viande, d’œufs et de laitage. »

Interrogé, le gardien de Bethléem, frère Stéphane précise : « Dans une communauté internationale, il est difficile de demander de suivre une règle commune. Ce qui prive l’un ne prive pas nécessairement l’autre. Chaque frère est invité, librement et en conscience, à faire un effort d’abstinence et de jeune, dans la mesure aussi de ses forces. Je vois que certains de mes frères jeunent strictement. À tous, par ailleurs, il est recommandé de se joindre aux pèlerinages de carême. »

Un point également retenu par frère Artémio : « La participation aux pèlerinages est fondamentale, ils ont lieu tous les mercredis. Une attention particulière est aussi demandée pour la participation au Chemin de Croix, comme à toutes les offices de carême au Saint-Sépulcre les samedis et dimanche. C’est un réel effort, car si les entrées solennelles ont lieu en début d’après midi, l’office des lectures a lieu à 23h40 au Saint-Sépulcre et pour qui suit la messe au calvaire, il rentrera au couvent vers 2 ou 3 heures du matin pour avoir de nouveau le lendemain la messe à 8h30. Mais ces efforts sont un moyen de suivre le Christ, sur le chemin que lui-même a emprunté, physiquement et spirituellement. »
Le vicaire custodial insiste aussi disant que vont de paire avec ces « résolutions de carême », l’amour et le service des frères.

—-
Une autre proposition est offerte aux chrétiens italophones de Terre Sainte est la participation à la Lectio divina proposée par le Romittagio (ermitage) de Gethsémani.

Suivre le lien en cliquant ici

Site de l’ermitage cliquez ici

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggicustodia.it