2018
custodia.org

En pèlerinage à Tabga, où Jésus fit des miracles

rnrn

Tabga, lieu où Jésus fit des miracles, se situe à presque 3 km à l’ouest de Capharnaüm, sur la rive Nord du lac de Galilée. Cette localité est déjà décrite par la pèlerine Egérie vers la fin du IVème siècle, dans un texte rapporté au XIIème siècle par Pietro Diacono. Trois récits bibliques se situent à Tabga : le discours sur la montagne (Mt 5, 7), la multiplication des pains et des poissons (Jn 6, 1) et la primauté de Pierre (Jn, 21) avec l’apparition de Jésus ressuscité aux apôtres. Depuis un temps considérable, une fraternité de franciscains garde le sanctuaire sur les rives du lac de Galilée, mais c’est seulement depuis six ans qu’un pèlerinage annuel a lieu ici.

Cette année, il s’est déroulé le 18 mai, en présence de fidèles venant de la Galilée, de religieux et de pèlerins, et du Custode de Terre sainte, Fr. Francesco Patton. Les chaises ont été installées dehors, malgré la forte chaleur, alors qu’un petit bateau servait d’autel. La célébration s’est concentrée sur l’Evangile de la Primauté de Pierre. « C’est important qu’en cette célébration nous écoutions tous la voix de Jésus qui nous demande : m’aimes-tu ? » a dit en ouverture Fr. Francesco Patton. Le Custode de Terre Saint a invité chacun de nous à répondre oui au Seigneur et à faire ce qu’il nous demande.

Puis Fr. Antonios Habib, de la paroisse de Nazareth de l’Annonciation, a prononcé l’homélie en arabe. « Jésus, avant de donner la charge à Pierre de former l’Eglise, lui demande sil l’aime, pour manifester l’amour entre lui et Jésus, entre tous les chrétiens et Jésus – a-t-il dit –. Jésus lui a demandé par trois fois, car trois fois Pierre l’a renié. Et chaque fois que Jésus lui a posé la question, il a effacé tout reniement de Pierre ». Selon le prêtre, c’est seulement lorsque Pierre dit : « Tu le sais que je t’aime » qu’il commence à témoigner de sa réponse par sa vie. « Nous savons tous que Pierre a dû aller et qu’ensuite il est mort crucifié – a ajouté Fr. Antonios –. Si vraiment nous aimons Jésus, nous dévons être lié à lui dans un rapport d’amour. Et nous devons savoir que ce lien doit exister au prix de notre vie ».

Outre l’active participation des fidèles, la messe a été animée par les chants de la chorale de la paroisse de Nazareth.
Fr. Wojciech Boloz, supérieur de la fraternité de Tabga, a invité tout le monde à un rafraîchissement et a remercié pour la journée de fête : « C’est une joie pour nous que le sanctuaire prenne vie et les gens sont la vie du sanctuaire ».

Beatrice Guarrera

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org