2018
custodia.org

Solennité de Marie Mère des sept douleurs au Calvaire

À une semaine de la célébration de Pâques, la solennité de la Vierge des sept douleurs conduit directement à la Semaine Sainte. Dans le Saint-Sépulcre à Jérusalem, au Calvaire où se trouve un autel dédié à Marie, une messe présidée par le Vicaire de la Custodie, Fr. Dobromir Jasztal a été célébrée le 23 mars.
Le silence régnait lorsque les bâtons des Kawas, les gardes d’honneur, ont frappé le sol pour annoncer l’arrivée des franciscains. Marie, la mère de Jésus, est toujours là dans la chapelle de la crucifixion et dans le cœur de tous ceux qui souffrent. En cette solennité, on fait particulièrement mémoire des sept douleurs de la Vierge Marie :

La prophétie de Syméon sur l’Enfant Jésus (Lc, 2, 34-35)
La fuite de la Sainte Famille en Egypte (Mt, 2, 13-21)
La perte de Jésus, durant trois jours, au temple (Lc, 2, 41-51)
La rencontre de Marie et Jésus, au chemin de Croix (Lc, 23, 27-31)
Marie qui contemple la souffrance et la mort de Jésus sur la Croix (Gv, 19, 25-27)
Marie qui accueille dans ses bras son fils mort, descendu de la croix (Mt, 27, 57-59)
Marie qui abandonne le corps de son Fils au Sépulcre (Gv, 19, 40-42).

« Ce lieu est un sanctuaire de douleur et de souffrance et, en même temps, de victoire et d’espérance – a dit Fr. Dobromir dans son homélie –. Ceux qui viennent ici cherchent réconfort et espoir pour continuer à vivre ». Le Vicaire de la Custodie a rappelé que « Dieu a toujours des mots d’encouragement et de consolation. Mais il faut s’approcher avec une attitude de conversion et d’obéissance renouvelée envers Dieu. Le Christ nous offre le modèle et l’exemple pour savoir comment parcourir la route ». Selon Fr. Dobromir, Jésus n’a pas rejoint la perfection à travers les purifications rituelles, mais par la douleur et la souffrance acceptées jusqu’au bout. « La première personne qui s’associe à Jésus est sa mère Marie qui offre son fils – a-t-il expliqué –. Elle-même sera transpercée par une épée de douleur pour montrer que le mystère du salut ne s’achève pas dans le mystère de l’incarnation, mais s’accomplisse dans la participation amoureuse à la mort et résurrection de Jésus ».

A l’issue de la célébration, les frères ont quitté le Saint-Sépulcre en procession pour y entrer à nouveau deux jours plus tard, le Dimanche des Rameaux, en procession autour de l’Administrateur Apostolique du Patriarcat Latin. Pâques approche.

Beatrice Guarrera
24/03/2018

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org