2017
custodia.org

Les directeurs des écoles de Terre Sainte en assemblée

Donner aux jeunes la meilleure éducation possible, pour leur offrir un avenir : les directeurs des écoles de la Custodie de Terre Sainte travaillent chaque jour dans ce but. Se confronter et se coordonner fait également partie de leur engagement, par le biais de réunions périodiques. C’est pour cela que, mercredi 25 octobre, les directeurs des écoles de Terre Sainte ont rencontré à Nazareth le Père Custode, Fr. Francesco Patton. À l’ordre du jour de la première réunion de l’année scolaire 2017/2018, il y a eu aussi l’organisation des initiatives pour fêter avec les élèves les 800 ans de présence franciscaine en Terre Sainte.
Fr. Ibrahim Faltas, directeur du Bureau central des écoles, a souhaité la bienvenue aux directeurs présents, venus de Jérusalem, Ramla, Haïfa, Jaffa, Bethléem, Jéricho, Acre. A fait aussi l’honneur de sa présence Fr. Amjad, directeur de l’école de Nazareth où la rencontre s’est déroulée.
« Dans les Statuts de la Custodie de Terre Sainte, il y a un chapitre entier sur les écoles de Terre Sainte » a affirmé le Custode de Terre Sainte, en rappelant l’importance que revêtent les activités éducatives pour les franciscains. Les écoles de Terre Sainte sont parmi les meilleures de la Terre Sainte, tout en ayant des coûts moindres afin d’être accessibles à toutes les familles. Et ce, aussi pour la passion et le dévouement qui caractérisent les franciscains, mais qui doivent être secondés par une recherche constante d’amélioration. Le Père Custode a rappelé, en effet, combien il est important de ne pas oublier d’investir sur les enseignants en leur donnant tout ce qu’est possible, afin qu’ils se sentent comme faisant partie d’une grande famille. De là, l’invitation du Custode à fixer une date annuelle qui soit le Jour des Écoles de Terre Sainte, où étudiants, enseignants et parents puissent faire la fête dans les écoles.

Parmi les défis qu’on relève chaque jour, il faut développer l’engagement à garder sa propre identité. Tout en étant au service de réalités, où les élèves proviennent en majorité d’autres religions (comme à Jéricho, par exemple, où les musulmans représentent 80% de la population), les écoles de la Custodie de Terre Sainte sont appelées à garder, en effet, leur propre identité chrétienne et franciscaine. C’est pour cela que Fr. Patton a annoncé que les élèves seront impliqués dans les festivités pour les 800 ans de présence de la Custodie : l’histoire des franciscains fait partie intégrante de leur histoire. Le Bureau Central des Écoles devra donc préparer un plan pour les deux années à venir, afin d’organiser les célébrations qui se poursuivront jusqu’en 2019, date de la commémoration de l’arrivée de Saint François en Terre Sainte. Un comité, composé de cinq membres, est chargé d’y penser et la première réunion est prévue dans les semaines qui viennent.
Fr. Ibrahim Faltas a accueilli avec enthousiasme toutes les suggestions de travail offertes par le Custode ; les autres directeurs présents ont été, eux aussi, satisfaits de l’enrichissante rencontre.

Ensuite, les directeurs des écoles de Terre Sainte ont discuté des points critiques et cherché des solutions à des problèmes d’organisation, juridiques, économiques, qu’ils rencontrent au quotidien. Tout cela en vue d’un seul objectif : offrir le meilleur aux jeunes élèves des écoles franciscaines.

B.G.

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org