2016
custodia.org

Terra Sancta Jéricho, l’école dans une oasis

En 1950 les frères franciscains ont établi à Jéricho une « Terra Sancta School », aujourd’hui la seule école mixte de la ville, et bientôt la seule école à accueillir des enfants de la maternelle à la 12e (terminale). Dans l’esprit palestinien, la ville est associée au repos et au calme. D’ailleurs l’étymologie se prête au jeu. En cananéen elle s’appelle reah la “parfumée”, ou yareah la « lune », soit le nom de la divinité lunaire « Yarikh », pour qui la ville était un des premiers centres de culte. Quoiqu’il en soit cette « parfumée lunaire » est une oasis connue pour ses bougainvilliers, où habite aujourd’hui une petite communauté chrétienne.

« Il y avait très peu d’écoles à notre arrivée, explique frère Mario Hadchity le directeur de l’école. Le but des frères a toujours été d’être parmi les habitants et à leur service, surtout dans le domaine de l’éducation. La connaissance est une lumière, explique-t-il, qu’elle soit dans la Bible ou dans le Coran. « Mon Dieu donne moi la connaissance » dit le Coran (Soura Taahaa, aya 114) et dans l’évangile le savoir est un des dons de l’Esprit Saint. »

De 1950 à 2013 les études se faisaient dans l’ancienne structure qui n’était plus en capacité d’accueillir les étudiants. Depuis décembre 2013, le nouveau bâtiment fait de pierres blanches se dresse fièrement sur l’artère principale de la ville. Sur ses trois étages, il accueille une nouvelle génération de jeunes « Riyhaouïs » , habitants de Jéricho.

« À mon arrivée en 2013 à Jéricho, je ne connaissais rien à la direction d’école, j’ai prié l’Esprit Saint de m’aider car une de ses faveurs est la lumière et le savoir ». Ainsi d’année en année l’école est allée de l’avant. « La population de Jéricho est bonne par nature cependant elle est habituée à se suffire des choses qui lui sont présentées. Elle a besoin d’être motivée et encouragée à se surpasser. Personnellement, j’ai un esprit novateur et je pense que le progrès pédagogique à un début mais pas de fin.»

Cette phase de réorganisation initiale a débuté avec le remaniement de l’administration. « Je pars toujours de l’Évangile bien que nous ayons seulement 36 étudiants chrétiens sur 580. L’amour et l’égalité sont des valeurs évangéliques ». Frère Mario insiste sur l’importance de ne pas faire la différence entre musulmans et chrétiens dans le traitement des élèves.

« Nous accueillons aujourd’hui des enfants de la classe maternelle à première et nous espérons ouvrir l’année prochaine une classe de 12e (terminale) et devenir la première école de Jéricho où les élèves pourront suivre tout le parcours scolaire chez nous. »

Pour frère Mario, la fraternité franciscaine ne se limite pas à la paroisse et aux fidèles, elle se partage avec les élèves. « Il est vrai que je suis le directeur de l’école mais je leur dis que je suis leur grand frère avant tout, un grand frère qui a son respect, son mot à dire, et son autorité. »

Le message spirituel de Jéricho est le soutien et l’encouragement de la volonté explique le frère. « Jésus, qui a la gloire, a jeuné 40 jours et 40 nuits. Il a supporté la chaleur, fait face au diable. Zachée a fait face à des obstacles et les a surpassés, comme aussi l’aveugle de Jéricho qui, pour surmonter le tumulte de la foule, criait de tous ses poumons. Ainsi le message de Jéricho est celui de la persévérance et de la ténacité dans l’effort personnel. »

L’école offre un cadre spacieux pour la direction et les étudiants. Les couleurs accrochées aux murs, des tableaux peints par les étudiants, animent les murs neufs. « Depuis 2012, les habitants se sont de plus en plus familiarisés avec l’école et s’y sentent chez-eux. Cette année (2015-2016) nous avons 90 nouveaux étudiants dont 50 nouvelles filles. pour la Terra Sancta School de Jéricho c’est une réussite à part entière. « C’est un signe que les parents font confiance à l’habit franciscain. Nous sommes aussi la seule école mixte de la ville car les écoles gouvernementales ne le sont pas. »

Pour frère Mario les réussites de l’école sont liées au travail collectif de la direction, des professeurs, et des parents et de la confiance qu’ils prêtent aux décisions de l’administration. « Je leur ai dit l’année dernière que chaque étudiant ou étudiante qui met les pieds à la Terra Sancta devient mon enfant et qu’il est de ma responsabilité de penser à son avenir et de prendre soin de lui, quelle que soit sa religion. Je veux simplement poursuivre l’appel franciscain à Jéricho depuis 1950. »

Terra Sancta Jéricho
Nom: Terra Sancta Jéricho
Date de fondation: 1950
Nombre d’élèves: 580
Nombre de professeurs: 48
Directeur: Frère Mario Hadchity
Lieu: Jéricho Centre

Frère Mario Hadchity: Directeur d’école, curée, supérieur de couvent, responsable du lieu du Baptême du Christ.

Jéricho
Population: 20 000
Chrétiens: 500
======
Ecoles de la Custodie en Israël
Acre : le caravansérail devenu école
Nazareth : sur le chemin de la citoyenneté dans le respect de son identité propre
Haïfa : l’école italienne des carmélites est dorénavant franciscaine
Ramleh, une communauté chrétienne isolée mais ouverte sur le monde
Terra Santa School de Jaffa : des étudiants arabes au cœur de la société israélienne

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org