2016
custodia.org

Avec Saint Antoine irriguer le désert de l’indifférence avec l’eau de la Miséricorde

Saint protecteur de la Custodie de Terre Sainte depuis 1920, Saint Antoine de Padoue est fêté avec solennité et ferveur le 13 juin de chaque année, date de sa mort.

Les festivités ont commencé le dimanche 12 juin avec l’office des vêpres. Une soixantaine de franciscains étaient présents pour célébrer avec faste et ferveur leur Saint Patron. Dans une courte homélie, le Custode a montré comment Antoine de Padoue avait été un apôtre de la Miséricorde. Se fondant sur les Sermons prononcés par ce dernier, il conclu ses propos en invitant les fidèles à accueillir les prédications du Saint afin d’apprendre à « irriguer le désert de l’indifférence avec l’eau de la Miséricorde ».

A la fin de l’office, religieux et laïcs ont pu vénérer les reliques du Saint et recevoir des mains du nouveau Custode, Francesco Patton, le pain de la Saint Antoine. Par ce geste, il rappelle la générosité et la bonté d’un saint qui nourrissait les plus pauvres.

Le lendemain, l’église Saint Sauveur, somptueusement ornée, accueillait en plus des frères et de la communauté paroissiale, les consuls généraux des nations latines (France, Belgique, Espagne et Italie) ainsi que les représentants des différentes confessions chrétiennes de Jérusalem. Répondant à la traditionnelle invitation du Custode, leur présence témoigne de l’attachement porté à ce Saint, un des plus vénéré et des plus aimé dans l’Église. C’est en effet une tradition chez certaines familles chrétiennes de consacrer un enfant au Saint, en remerciement d’une grâce obtenue, avant la célébration.

Dans son homélie, le Custode a invité ses fidèles à prendre Saint Antoine de Padoue comme modèle afin qu’il les accompagne au travers des épreuves de la vie. Le père Francesco a terminé son prêche par un extrait du Sermon prononcé par Saint Antoine le treizième dimanche après la Pentecôte. Une belle prière dans laquelle l’amour est omniprésent : « Seigneur Jésus, nous vous prions de nous unir dans lien d’amour envers vous et envers nos frères et sœurs, afin que nous puissions vous aimer de tout notre cœur et si profondément que jamais nous ne nous écarterons de votre amour ». La messe solennelle se termina sur les notes de l’hymne de la Custodie de Terre Sainte, Super Muros Tuos Jerusalem, entonnée par les chœurs du Magnificat.

A l’issue de la célébration, l’assemblée était invitée pour un rafraichissement à la Curie.

Les festivités se sont achevées autour de l’office des Vêpres où la communauté présente a pu une nouvelle fois vénérer les reliques du Saint.

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org