2016
custodia.org

Le collège de Terre Sainte d’Alep touché par un missile

Samedi 21 mai, vers 18 heures deux missiles sont tombés sur le collège de Terre Sainte d’Alep (Syrie) faisant un mort et deux blessés graves parmi les personnes âgées qui y avaient trouvé refuge.

L’école, avec son grand parc, était jusqu’à aujourd’hui un des rares lieu sûrs de la ville. Et les frères en ont fait un lieu d’accueil de qui voulait faire une pause dans la guerre qui ravage la ville. Ils ont aussi, il y a un an, ouvert certaines des salles de classes pour accueillir une vingtaines de personnes âgées après que leurs maisons ont été bombardées. C’est alors que certaines étaient réunies pour la récréation de l’après midi que le missile a traversé le mur.

« La détonation a été extrêmement violente, et elle s’est fortement ressentie », a témoigné frère Firas Lufti ofm le directeur du collège, lors d’un entretien téléphonique aux frères de Beyrouth. « Décidemment, il n’y a un plus un seul endroit d ‘Alep qui soit à 100% sûr», a-t-il déploré.

« Pour les familles chrétiennes, a déclaré frère Ibrahim Sabbagh, curé d’Alep, le couvent de Terre Sainte est tenu pour être le poumon où elles peuvent venir reprendre souffle. C’est le lieu où elles trouvent refuge pour prendre un peu d’air frais et pour faire jouer les enfants. C’est l’unique endroit où il reste encore un peu de verdure. C’est là aussi que les groupes de jeunes, à défaut de pouvoir sortir d’Alep venaient se retrouver et organiser leur camp d’été. Nous venions juste de faire des réparation et de la manutention en vue de l’accueil de l’été. Mais les événements survenus cette après-midi nous incite à suspendre ces travaux dans l’attente d’un peu de calme et sérénité.

A Alep, les frères ont trois centres : la paroisse Saint-François d’Assise, une succursale de la paroisse Er Ram, et le collège de Terre Sainte.
Ces derniers mois, la paroisse St François a été touchée une fois et la le couvent de Er Ram, cinq fois.

Quatorze frères Franciscains sont toujours en Syrie dont 5 à Alep. Vous pouvez leur venir en aide en soutenant leurs activités via l’ONG de la Custodie ATS Pro Terra Sancta et le projet “Urgence Syrie” cliquez ici

» custodia.org
2016
custodia.org

Le collège de Terre Sainte d’Alep touché par un missile

Samedi 21 mai, vers 18 heures deux missiles sont tombés sur le collège de Terre Sainte d’Alep (Syrie) faisant un mort et deux blessés graves parmi les personnes âgées qui y avaient trouvé refuge.

L’école, avec son grand parc, était jusqu’à aujourd’hui un des rares lieu sûrs de la ville. Et les frères en ont fait un lieu d’accueil de qui voulait faire une pause dans la guerre qui ravage la ville. Ils ont aussi, il y a un an, ouvert certaines des salles de classes pour accueillir une vingtaines de personnes âgées après que leurs maisons ont été bombardées. C’est alors que certaines étaient réunies pour la récréation de l’après midi que le missile a traversé le mur.

« La détonation a été extrêmement violente, et elle s’est fortement ressentie », a témoigné frère Firas Lufti ofm le directeur du collège, lors d’un entretien téléphonique aux frères de Beyrouth. « Décidemment, il n’y a un plus un seul endroit d ‘Alep qui soit à 100% sûr», a-t-il déploré.

« Pour les familles chrétiennes, a déclaré frère Ibrahim Sabbagh, curé d’Alep, le couvent de Terre Sainte est tenu pour être le poumon où elles peuvent venir reprendre souffle. C’est le lieu où elles trouvent refuge pour prendre un peu d’air frais et pour faire jouer les enfants. C’est l’unique endroit où il reste encore un peu de verdure. C’est là aussi que les groupes de jeunes, à défaut de pouvoir sortir d’Alep venaient se retrouver et organiser leur camp d’été. Nous venions juste de faire des réparation et de la manutention en vue de l’accueil de l’été. Mais les événements survenus cette après-midi nous incite à suspendre ces travaux dans l’attente d’un peu de calme et sérénité.

A Alep, les frères ont trois centres : la paroisse Saint-François d’Assise, une succursale de la paroisse Er Ram, et le collège de Terre Sainte.
Ces derniers mois, la paroisse St François a été touchée une fois et la le couvent de Er Ram, cinq fois.

Quatorze frères Franciscains sont toujours en Syrie dont 5 à Alep. Vous pouvez leur venir en aide en soutenant leurs activités via l’ONG de la Custodie ATS Pro Terra Sancta et le projet “Urgence Syrie” cliquez ici

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org