2016
custodia.org

Autour du Tombeau vide, une espérance

En ce Samedi Saint, nous ne sommes pas au Saint-Sépulcre mais à la basilique de Résurrection. Alors que l’aube pointait à peine, nombreux étaient les pèlerins qui attendaient la vigile pascale.

Les Franciscains sous la conduite vicaire custodial Fr. Dobromir Jazstal, accompagnèrent le Patriarche latin de Jérusalem au Saint-Sépulcre depuis le patriarcat. Dans une basilique presque vide, et dans un calme inhabituel, les Franciscains, séminaristes, chevaliers du Saint Sépulcre prirent place autour du Tombeau devant lequel avait été dressé l’autel.

À l’entrée de la basilique, devant la pierre de l’onction, la célébration commença avec la bénédiction du feu. Ce dernier ralluma les cierges éteints du tombeau, et alluma un nouveau cierge pascal. Après l’Exultet, les lectures se succédèrent.

Florian, 28 ans, vit pour la première fois la Semaine Sainte à Jérusalem. “C’est merveilleux de vivre cette Semaine Sainte sur les lieux même de l’Evangile, dit-il assit dans l’une des niches dernière l’édicule éclairée par la chapelle copte. “Je suis en discernement de ma vocation, et je dois dire que dans un monastère c’aurait été bien plus calme de revivre la résurrection du Christ, mais est-ce que cela serait comparable à ce que je vis ici aujourd’hui sur le lieu même de la résurrection ?”

A mesure que la célébration avance, des groupes de pèlerins et touristes commencèrent à arriver dans basilique. Ils laissent un signe de leur passage en mettant à brûler un cierge autour du tombeau qui s’illumine doucement.

Après les lectures le chant du Gloria emplit le dôme et ses voûtes. Devant le tombeau vide, le patriarche proclame l’Evangile de la Résurrection, au lieu même de la résurrection.

Pour frère Clovis, la Résurrection est une espérance pour un lendemain meilleur, sans violence, et un monde avec l’avantage de paix et d’amour. “La présence des chrétiens autour du Tombeau vide est un véritable signe d’unité et d’espérance.” Derrière les frères à deux pas, les pèlerins se souhaitaient bonne pâques, annonçant : “le Christ est Ressuscité !”

Dans la soirée, la paroisse de Jérusalem et nombre de communautés religieuses de la ville et de toute la Terre Sainte vont rejoindre la joie pascale et diront à leur tour : « Le Christ est ressuscité ! Il est vraiment ressuscité !”.

—-

La célébration très matinale dès le samedi matin peut surprendre. D’autant qu’elle prive du silence du Samedi Saint. Cet horaire s’explique par les règles de partage des lieux saints avec les autres Églises.
D’autant que cette année, c’est le deuxième dimanche de carême que les confessions orthodoxes célèbreront au même endroit avec entrées solennelles. En effet le calcul de la date de Pâques entraine en 2016 le décalage le plus grand : cinq semaines.
Quoiqu’il en soit, c’est tous les jours Pâques au Saint Sépulcre depuis que le Christ est ressuscité.

N.H.

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org