2015
custodia.org

Saint Etienne célébré à Jérusalem

C’est dans l’intimité franciscaine que la messe a été célébrée samedi matin à 7h30, à l’infirmerie du couvent Saint-Sauveur. La cérémonie était présidée par le Custode de Terre Sainte, frère Pierbattista Pizzaballa. De nombreux frères étaient présents.

En cette fête de la saint Stéphane et des martyrs, le Custode a rappelé dans son homélie les martyrs d’aujourd’hui, spécialement en Syrie. Il par ailleurs insisté que, si une certaine mentalité occidentale considère des personnes comme “inutiles” à la société, comme pourraient l’être les frères passant leurs vieux jours à l’infirmerie, “l’amour de Dieu n’a pas de limites”, “Il faut avoir les yeux ouverts au ciel et voir la gloire de Dieu qui se manifeste, dans les hôpitaux, les infirmeries.”

Les frères ont entonné plusieurs chants de Noël, puis le Custode a conclu la messe en remerciant les frères, les sœurs, la communauté et le personnel de l’infirmerie. Il a aussi profité de l’occasion pour souhaiter une bonne fête au gardien du couvent Saint-Sauveur, le frère Stéphane Milovitch.

C’est ce dernier qui présidait les vêpres dans la crypte de l’église Saint Etienne des Grecs orthodoxes. La foule de pèlerins, religieux et religieuses était accueillie par le père Epiphanios et son sourire, comme un signe d’œcuménisme. L’église, bâtie en 1968, accueille d’ordinaire principalement des orthodoxes, grecs et russes. “Mais elle est ouverte à tous, et c’est un plaisir d’accueillir chaque année les Franciscains” précise-t-il. Les orthodoxes fêtent eux la Saint Stéphane le 9 janvier.

Dans l’obscurité de la grotte, l’assemblée prie bougie en main. Le chant “Adeste fideles” ouvrant les vêpres rappelle la proximité de Noël. Le Christ est venu pour nous sauver, et nous devons être prêts à être témoins de notre foi en Lui, parfois jusqu’à la mort comme ce fut le cas pour Etienne. Le frère Stéphane rappela en quelques mots que la première communauté chrétienne du Mont Sion, effrayée par le martyr d’une de ses figures importantes, s’éloigna alors de Jérusalem. C’est ainsi que l’Eglise se répandit jusqu’aux confins de la Terre. Cet évènement dramatique a finalement été bénéfique pour la communauté chrétienne naissante.

La fraternité de Gethsémani a ensuite invité l’assemblée à déguster du panettone et son fameux chocolat chaud dans la cour du couvent. “Le meilleur moment de la journée !” s’exclame un frère en plaisantant.

HM et TD

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org