2015
custodia.org

Les arbres s’illuminent pour annoncer que Noël approche

Du début de l’avent à la semaine juste avant Noël, les paroisses ont les unes après les autres allumés les arbres de Noël. Et les paroisses animés par la Custodie n’étaient pas en reste.

Jeudi 3 décembre eut lieu la première illumination d’arbre de la série. Celle de l’église paroissiale du couvent Saint-Sauveur. Après que frère Firas Hijazin, le curé, a fait prier l’assemblée dans l’église et donné quelques explications sur les traditions liées à sainte Barbara que l’on fêtait le même jour, tout le monde sortit. On s’entassa sur les marches de l’église, tandis que le Custode attendait déjà sous les arches d’entrée du couvent. C’est lui, frère Pierbattista Pizzaballa qui illunimna l’arbre, entouré du curé et le directeur de l’école Terra Sancta Jerusalem, Fra Ramzi Sidawi. Les petits enfants étaient présents et leur nombre bloquait la petite entrée. Mais ils écoutaient attentivement les paroles de Frères Firas : « Il faut illuminer les cœurs avant l’arbre et faire une crèche avant l’arbre». Puis en un déclic, l’arbre fut illuminé par le Custode qui tantôt distribuait, tantôt lançait du chocolat à la foule nombreuse et joyeuse. L’arrivée des scouts vint ajouter à la fête qui se poursuivit dans les locaux de la paroisse où l’assemblée fut invitée à déguster la «bourbara» et découvrir le bazar de Noël.

Samedi 5 décembre- Bethléem. Bien qu’il y eut foule à Bethléem, l’illumination de l’arbre se déroula sobrement. La place de la mangeoire débordait de monde malgré l’air froid de l’hiver, mais le moral n’y était pas. Les discours et les témoignages vidéos se succédèrent. Le compte a rebours qui se dessina sur les écrans géants réveilla la foule et les photographes. À 19h30 l’arbre fut allumé et les cloches de la basilique de la Nativité retentirent.

Jeudi 10 décembre, Beit Hanina. Au tour de la paroisse Saint Jacques à Beit Hanina, au nord de Jérusalem, d’illuminer son arbre. La cérémonie fut précédée par une messe présidée par le Custode de Terre Sainte, en la présence de prêtres arabophones Frère Ramzi et le curée de la paroisse Frère Firas, dont Beit Hanina est une succursale. Ce fut aussi l’occasion de bénir le nouveau crucifix en bois et les vitraux. En cette occasion Frère Fr. Haitham Yalda, vicaire à Saint-Jacques offrit un cadeau au Custode de la part de la paroisse.

Ensuite, toute l’assemblée se dirigea vers l’extérieur où attendaient un grand nombre de paroissiens. Le sapin était prêt, un technicien faisait les derniers retouches. Pour se faire désirer l’illumination de l’arbre était précédée de discours et chansons. De nombreux jeunes discutaient en petits groupes, des conversation ponctuées de « selfies ». « Chaque année, les gens viennent de Jérusalem et ses banlieues pour voir l’illumination de l’arbre, c’est aussi l’occasion de se retrouver. » explique Tayma, jeune fille aux long cheveux bouclées. « Moi par exemple je viens de Jérusalem. Je viens ici parce qu’il y a une très belle ambiance ! » ajoute Majd.
Après l’illumination tous furent invités au grand bazar très ordonné dans la grande salle au sous-sol de l’église.

L’arbre du collège des Frères attendait jalousement son tour. Situé à la Porte Neuve, sans portes, il accueillait à bras ouvert la foule. Des projecteurs de toutes les couleurs coloraient les bulles soufflées depuis le pied de l’arbre et de la crèche géante (nouvellement introduite cette année). Entre scouts, pères Noël, cloches, chansons et bulles les enfants et les enfants de chœurs ne savaient plus où donner de la tête. Les guirlandes accrochées dans les rues ont illuminé le quartier. L’illumination de cet arbre, est un peu la fête de tout le quartier chrétien de la vieille ville de Jérusalem. Et d’ailleurs, sont présents les chrétiens de toute dénomination avec à leur tête, les chefs des Eglises qui font le déplacement pour donner leur bénédiction commune à cet événement.

D’ailleurs après le feu d’artifice, tous les religieux prirent la direction du Notre Dame Center, de l’autre côté de la rue. Dans le hall de conférence, ils assistèrent à un spectacle organisé pour les enfants.

Dimanche 20 décembre ça sera le tour de l’arbre de Noël d’une oasis où se trouve une petite paroisse franciscaine. Devinez… c’est Jéricho !

Il sera tant ensuite, d’attendre encore plus intensément Celui qui donne sens à toutes ces célébrations : le Messie qui vient.

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org