2015
custodia.org

Des franciscains en pèlerinage

C’est un groupe de pèlerins inhabituel qui a sillonné la Terre Sainte pendant les deux dernières semaines de novembre. Ces 15 franciscains appelés à guider des groupes dans le futur ont reçu une formation intensive et accélérée.

La session a été pensée et organisée par le frère Marcelo Cichinelli, responsable de la formation continue, et par les frères enseignants au Studium Biblicum Franciscanum de Jérusalem. “C’est à notre initiative que nous sommes ici, car nous voulons pouvoir accomplir au mieux notre service. Il s’agit d’accompagner des pèlerins et de les aider à accueillir en peu de jours le mystère de la Révélation et la grâce des lieux saints” explique frère Matteo Brena, commissaire de Terre Sainte en Toscane et référent pour le groupe. Celui-ci est composé de 12 frères italiens, commissaires de Terre Sainte, collaborateurs et accompagnateurs de pèlerinages, et de trois frères entrés au service de la Custodie de Terre Sainte l’an dernier. Ces derniers profitent de l’occasion pour approfondir leurs connaissances. “Il faut d’abord vivre la spiritualité des lieux avant de pouvoir faire de l’animation spirituelle de groupes” renchérit frère Wander.

Le programme était chargé : visite des lieux saints, rencontres avec les frères et conférences pour mieux comprendre le contexte. Qui sont les catholiques de rite oriental ? Quelle est l’actualité politique, sociale et géographique de la région ? Quelle est l’histoire de l’Eglise en Terre Sainte depuis la mort du Christ ? Pourquoi la liturgie dans les lieux saints est-elle différente ? Les réponses à ces questions n’ont plus de secret pour les participants, et les cours imprimés se sont entassés dans leurs pochettes au fur et à mesure. Comprendre la Custodie dans ses diverses actions pastorales, sociales et éducatives fait aussi partie des objectifs. Pour cela, rien de tel que les rencontres avec les frères ou laïcs engagés sur le terrain.

“Nous avons eu également une formation plus technique d’accompagnement des groupes, ajoute frère Matteo. Pour tout ce qui est spirituel et historique, nous pouvons prier et étudier, mais pour le reste, l’expérience est le meilleur professeur. Nous avons donc logé dans différentes auberges israéliennes, palestiniennes, dans les Casa Nova. Nous avons rencontré le frère responsable du Christian Information Centre, celui qui s’occupe des réservations pour les Casa Nova, découvert le fonctionnement d’une agence de pèlerinage, etc.”.

Comme tout groupe en pèlerinage, les religieux se sont rencontrés pour la plupart à leur arrivée à l’aéroport : “Tout ce temps passé ensemble nous permet d’apprendre à nous connaitre, à découvrir davantage cette Terre et le travail de la Custodie. C’est très précieux car nous échangeons sur nos expériences de pèlerinage et évoquons des possibilités pour le futur. Toutes les personnes que nous rencontrons nous inspirent des idées.” Frère Matteo évoque notamment la possibilité de faire venir des jeunes, de leur faire rencontrer des communautés chrétiennes et des personnes engagées pour les aider à construire leur vie. “Et pour les pèlerinages classiques, nous voulons essayer de les mettre davantage en contact avec les activités caritatives de la Custodie. Cela permet de se rendre compte de certaines réalités de la vie ici, et peut encourager les gens à soutenir ces activités.”

Les 12 franciscains vont rentrer en Italie, prêts à témoigner que cette expérience spirituelle forte peut se faire en toute sécurité, malgré ce que disent les médias. Prêts aussi à partager leur amour de la Terre Sainte avec de futurs pèlerins. Nul doute qu’on les reverra bientôt !

Hélène Morlet

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org