2015
custodia.org

Haïfa : l’école italienne des carmélites est dorénavant franciscaine

Série sur les écoles de la Custodie. En route pour Haïfa. C’est la plus récente des écoles de la Custodie, puisque la gestion lui revient depuis septembre 2014.

Son nom est demeuré « école italienne des Carmélites », pourtant cette école de Haïfa est désormais administrée par un frère Franciscain.

À Haïfa, au nord d’Israël, à quelques kilomètres du Monastère Stella Maris se trouve « l’école italienne des Carmélites ». Pour s’y rendre depuis le monastère, il faut descendre en empruntant la rue qui longe les pentes du Mont Carmel. La même rue que gravissent les chrétiens locaux lors du pèlerinage de la Vierge en juillet.

Une jeune femme attend avec d’autres élèves l’ouverture de la porte de l’école. “Êtes-vous étudiante ?”, interrogent espiègles les élèves qui sourient et prêtent oreille à la réponse. “Non, répond-elle d’une voix rieuse, non, je suis prof, la prof d’art plastique”. La porte franchie, un couloir à ciel ouvert s’offre au visiteur. Il sépare le lycée, à gauche, du collège, à droite. Le gardien à l’accent russe, nous indique en hébreu d’une voix gaillarde la bonne direction pour trouver le franciscain italien Arturo Vasaturo, le nouveau superviseur général de l’école. (1)

Au début du XXe siècle trois sœurs carmélites débarquèrent dans le port de Haïfa et s’installèrent dans un quartier résidentiel non loin de la côte. Elles enseignaient aux filles la couture et la broderie, et plus tard, la musique et les langues. Durant plus d’un siècle l’école s’agrandit spontanément : on construisit et racheta les surfaces adjacentes. La maison, devenue établissement, s’agrandit sans perdre de son charme familial.

Les sœurs connaissent individuellement les élèves qui fréquentent l’établissement et leurs familles s’y côtoient depuis des générations. Sœur Maria-Esther Bsharat est carmélite, née à Nazareth, elle enseigne le catéchisme et l’italien depuis 2007. “Nous marchons vers le haut dans cette école, confie la sœur en utilisant la métaphore arabe pour parler d’excellence, et les résultats le prouvent. Mais le plus important c’est d’entretenir et de nourrir la vie spirituelle des étudiants dans le respect de leur amis musulmans, druzes, et juifs”.

Giselle Abu-Ayoub et Raghida Dahoud, les directrices du lycée et du collège, et frère Arturo, reconnaissent la singularité de l’école et son potentiel de valeur. C’est une école à grande majorité chrétienne. On y met l’accent autant sur la formation scientifique que sur les valeurs humaines. Son instruction de qualité et les valeurs dont elle est porteuse attirent les autres confessions arabophones depuis des générations.“L’éducation, explique frère Arturo, c’est éduquer et instruire, et non pas seulement instruire. L’école est une pépinière, un « seminarium », et les conditions à Haïfa sont idéales : c’est une ville douce et sereine et l’école est petite et familiale”.

Le changement de la direction se fait dans l’estime de l’héritage des sœurs et l’accueil des frères. Mme Abu-Ayoub qui a passé 37 ans dans cette école, étudiante, professeur, et maintenant directrice du lycée, se sent chez-elle à l’école. “Nous savions que Terra Santa, les écoles de la Custodie de Terre sainte, étaient d’excellent niveau mais nous n’en savions pas plus. Depuis juillet, chaque jour qui passe nous réconforte”.

L’école italienne des Carmélites suit le système pédagogique israélien et prépare les élèves à la réalité du pays, tout comme les écoles de la Custodie. Cependant elle propose des cours d’italien aux étudiants qui le souhaitent. L’école enseigne donc l’arabe, l’hébreu, l’anglais, et l’italien. Mme Dahoud, la directrice du collège, souhaite que ses étudiants se réalisent dans un esprit chrétien authentique. Elle souligne l’importance du soutien de l’étudiant mais aussi du professeur, pour que tous deux puissent se donner entièrement. En travaillant sur de nouvelles activités, les étudiants se verront confronter à de nouveaux points de vue, à de nouvelles sensibilités et horizons et ainsi porteront leur pas vers de nouveaux horizons intellectuels, linguistiques et culturels. “Ma mission, ajoute Mme Dahoud, est de transmettre aux étudiant par mon travail le message qui nous été donné par le Christ, l’amour de la transmission et surtout l’amour du prochain”.

Frère Arturo souligne l’importance de la maturité dans les valeurs et la foi chrétienne et souligne son importance pour la formation humaine : “Nous sommes là pour les habitants de Haïfa, au service des chrétiens et de toute la population. Nous voulons accompagner les générations de chrétiens laïcs et responsables de leur avenir socio-économique pour qu’ils puissent s’ancrer et rester ici”. Le frère souligne le sens de l’urgence et le cheminement lucide que doivent adopter les écoles chrétiennes d’Israël. “Il ne faut pas perdre de temps, parce qu’ici, pour survivre, il faut être le meilleur dans tous les domaines”.

Haïfa est célèbre pour sa sérénité, sa tolérance religieuse, son caractère apolitique. Le secret de sa douceur est peut-être dû à sa proximité avec la mer ou plus concrètement à la mixité de l’immigration au sein de la population juive. Quoi qu’il en soit, l’école italienne des Carmélites tire parti de ce privilège pour bâtir un avenir sûr et prometteur aux chrétiens locaux et générations futures.

Nizar Halloun

1. pour découvrir le site internet de l’école cliquez ici
http://carmelite.edu-haifa.org.il/

Informations en bref:
– Nom : L’école italienne des carmélites
– Lieu: Haïfa, vieille ville
– Date de fondation :1907

Direction :
– Fr. Arturo Vasatuto, superviseur général
– Giselle Abu-Ayoub, directrice lycée
– Raghida Dahoud, directrice collège

– Nombre d’étudiants : 758 (année 2014-2015)
– Équipe pédagogique: 62 employés
– Nombre de classes : CP-terminale
– Religions représentées : 85,5% chrétiens, 14% musulmans, 0,5% Druzes

– Population :275,000 habitants
– Ville mixte : 82% juifs (dont 25% d’immigrants de l’ex-Union soviétique),14%chrétiens,4% musulmans, autres 2%.

1. Sur la passation de la direction de l’école à la Custodie voir l’article :
(FR) Une présence franciscaine à Haïfa pour la rentrée scolaire de septembre
http://fr.custodia.org/default.asp?id=1019&ricerca=Ha%C3%AFfa&id_n=27600

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org