2015
custodia.org

Bénédiction d’un nouvel orgue au Saint-Sépulcre

L’heure matinale n’a pas empêché les mélomanes de faire le déplacement.
Le jeudi 12 mars, lors de la messe quotidienne au Saint Sépulcre, le Custode de Terre Sainte a béni le nouvel orgue de la chapelle Sainte Marie-Madeleine.
Si de nombreux fidèles étaient présents, nombreux également étaient les prêtres et clercs venus pour assister à cette cérémonie peu banale.
La Messe a débuté au pied du nouvel instrument, en face de l’autel de Sainte Marie-Madeleine et à côté de la chapelle de l’Apparition.
Le Custode a introduit la bénédiction par quelques mots rappelant l’importance de l’orgue dans la liturgie : « Nous sommes rassemblés pour bénir ce nouvel orgue, installé pour que nos célébrations liturgiques deviennent plus belles et solennelles. Le but de la musique dans la liturgie est avant tout de rendre gloire à Dieu et nous conduire à la sainteté. »
A cause de sa longueur, le cérémonial traditionnel de bénédiction d’un orgue n’a pas pu être suivi. Celui-ci revêt normalement la forme d’un dialogue entre le prêtre et l’orgue. A huit reprises, le célébrant invite l’orgue à s’ « éveiller » (« Eveille-toi, orgue, instrument sacré, entonne la louange de Dieu notre créateur et notre Père »), auquel répond l’orgue dans de courtes improvisations.
Au Saint-Sépulcre, la bénédiction a juste revêtu la forme d’une prière, rappelant la grandeur majestueuse de Dieu et la nécessité pour l’homme de « joindre sa voix à l’hymne universel de prière ».
Immédiatement après cette bénédiction, le chant de l’orgue a résonné, sous les doigts du Pr. Johannes Ebenaurer, organiste viennois.
La Messe votive de la Résurrection s’est ensuite poursuivie, dans une solennité tangible.
Dans son homélie, le Custode a tenu à rappeler l’importance du lieu pour une Messe de la Résurrection. « Ici, le Christ est définitivement ressuscité. Il ne meurt plus. Le tombeau vide est là pour nous le rappeler. »
La date choisie pour la bénédiction tombait le jour de la mi-Carême. L’occasion pour le Fr. Pizzaballa de souligner encore le parallèle possible avec le centre de la chrétienté : « Au Saint-Sépulcre, la joie ne s’arrête jamais. Même durant le Carême, nous ne pouvons nous taire sur la réalité de la Résurrection. En un sens, l’orgue est également présent pour chanter la gloire du Ressuscité. La musique tient une place importante dans la liturgie. »
Si la Messe a été célébrée comme à l’accoutumée en latin, les lectures étaient lues en allemand.
Le nouvel orgue a en effet été conçu par la facture d’orgue autrichienne Rieger. Une célèbre famille de facteurs d’orgue qui a réalisé de nombreux instruments en Terre Sainte, que ce soit à Jérusalem (Couvent Saint-Sauveur, Gethsémani), Nazareth ou Bethléem.
Rien n’aurait cependant été possible si le Commissariat de Terre Sainte en Autriche n’avait pas entièrement financé le projet (comme les précédents), grâce à divers actions.
C’est ce qui expliquait la présence à la Messe à la fois de l’ambassadeur d’Autriche et de M. Wendelin Eberle, actuel responsable de la facture d’orgue Rieger.
Côté pratique, le nouvel instrument servira surtout à accompagner les Messe du matin à la Tombe et les Processions quotidiennes, comme le précise le Fr.Petrus, vice-économe de la Custodie et organiste. « La mission liturgique de l’orgue est pleinement remplie. De par sa proximité avec les lieux de célébrations latins au Saint-Sépulcre, l’instrument aidera vraiment nos liturgies. Cela n’a pas été simple, compte tenu du degré de poussière au Saint-Sépulcre. Les tuyaux du nouvel orgue sont complétement « cachés » dans les boiseries ».
Avec ses 16 jeux, l’orgue de Sainte Madeleine viendra en renfort du grand orgue déjà présent au Saint-Sépulcre dans la galerie au dessus de l’édicule. Un ingénieux procédé permet en effet à l’organiste de jouer sur les mêmes claviers les deux orgues.
Achevée au cours de l’été 2014, l’installation du grand orgue n’a pas été des plus facile compte tenu du Statu Quo.Mais désormais, tous les ingrédients sont réunis pour donner aux liturgies le plus de solennité possible. Ad majorem Dei gloriam !

Nicolas Kimmel

Voir le reportage du Christian Media Center sur la bénédiction du nouvel orgue :

http://cmc-terrasanta.com/fr/video/actualite-evenements-societe-1/un-nouvel-orgue-pour-le-saint-sepulcre-8178.html#

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org