2015
custodia.org

La guerre et l’Holocauste à travers les yeux d’un enfant

FULVIO CANETTI
Auteur de “ Guerre et Shoah”
Je me souviens d’un jour Silvio, le maçon, creusant avec une pioche un trou dans la grotte où nous étions, à gauche de l’entrée. Au bord du trou, un tronc de couleur verdâtre où ma mère avait caché ses objets les plus chers. C’était tout ce qui restait de notre richesse, engloutie par la méchanceté du monde. Mon pauvre père avait déjà été enlevé par la guerre et notre famille détruite par sa violence implacable.

Né en 1939, Fulvio Canetti, enfant pendant la Seconde Guerre mondiale, était issu d’une famille juive du centre de l’Italie qui, pour échapper aux nazis et aux déportations, a fui vers les montagnes, près de Mont Cassin. Après avoir travaillé comme médecin pendant de nombreuses années en Italie, il vit maintenant à Jérusalem avec sa famille nombreuse, comptant enfants et petits-enfants. Soixante-dix ans après ces événements, il a recueilli ses souvenirs et ceux qui lui ont été transmis par la famille, dans un livre intitulé «La guerre et la Shoah” publié par les éditions Terra Santa et présenté à Jérusalem le 25 Février.

FULVIO CANETTI
Auteur de “ Guerre et Shoah”
L’homme doit s’interroger et regarder à l’intérieur de lui-même pour comprendre jusqu’où est parvenu l’abîme du mal. S’il ne fait pas ce travail, les problèmes d’ici s’amplifieront et ne seront jamais résolus. Il n’y a pas de dignité humaine. ” Si c’est un homme » de Primo Levi s’applique ici aussi. Que font ceux de l’ISIS ? Ils mettent des soldats dans des cages et les brûlent : nous sommes au même niveau.

S’il existe de nombreux livres et conférences sur l’Holocauste, le lieu de cette présentation marque un changement significatif : la Custodie de Terre Sainte, au cœur du quartier arabe chrétien de la vieille ville.

P. PIERBATTISTA PIZZABALLA, ofm
Custode de Terre Sainte
Il ne doit y en avoir aucun qui, parce que Juif, musulman ou chrétien, soit exclu de la rencontre, de la recherche de la relation. La leçon est toujours la même, et, hélas, l’homme ne l’apprend jamais entièrement : à savoir, aucun ne doit être exclu. Nous sommes tous enfants de Dieu et nous appartenons tous les uns aux autres.

Associés aux souvenirs personnels, on trouve dans le texte de Canetti deux autres récits : le témoignage d’un déporté à Auschwitz qu’il a interviewé et un bilan du massacre de Caiazzo où périrent 22 civils. En commentaire de ce travail, Raniero Fontana, théologien et expert du monde juif, qui a réfléchi sur le devoir de mémoire, dans une perspective de rédemption ; et le jeune rabbin Pierpaolo Punturello , qui a souligné le choix de Canetti de raconter à partir du point de vue d’un enfant. Et c’est justement un tel point de vue qui peut apporter une lueur d’espoir dans un événement tragique comme la guerre.

P. PIERBATTISTA PIZZABALLA, ofm
Custode de Terre Sainte
Même à cette terrible et sombre époque, il y a eu des pages lumineuses. Les connaître nous aide à trouver des pages de lumière même dans la vie actuelle et dans les drames que le Moyen-Orient connaît aujourd’hui.

FULVIO CANETTI
Auteur de “ Guerre et Shoah”
Nous devons être optimistes : nous devons croire en l’homme et en ce qu’il a de meilleur. C’est seulement ainsi que nous pouvons résister et vaincre le mal qui est en nous.

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org