2014
custodia.org

Échange des vœux avec l’Église arménienne orthodoxe

Dans les premiers siècles de l’Eglise, certains chrétiens célébraient le 6 janvier : Noël (incarnation de Jésus), mais aussi l’Epiphanie (révélation de la divinité du Christ), et les Noces de Cana (1er miracle « officiel » de Jésus). L’Eglise arménienne orthodoxe dite apostolique a choisi de garder cette tradition primitive et de ne pas séparer ces fêtes qu’elle regroupe sous l’appelation de Théophanie, littéralement la « révélation ». Ainsi, sont célèbrées le même jour : la venue du Christ sur Terre et sa révélation comme fils de Dieu à travers la célébration de son baptême. En raison du « statu quo » des lieux saints c’est le 19 janvier à Jérusalem que le Patriarcat orthodoxe arménien célèbre la Théophanie.

Comme chaque année, les représentants des différentes confessions chrétiennes de Jérusalem se sont rendus au Patriarcat Arménien orthodoxe au lendemain de leur fête, pour présenter leurs vœux. Un léger quiproquo au niveau des horaires rassemblait gréco-orthodoxes et franciscains dans le diwan arménien, les trois copro-priétaires des Lieux Saints.

Nourhan Ier Manoukian, Patriarche arménien de Jérusalem, accueillait les deux communautés dans un diwan comble. Il invitait à la prière pour ce « Moyen-Orient déchiré, surtout en Syrie » et souhait avant tout la santé et l’énergie aux fidèles et hommes d’Eglise qui vivent dans cette partie du monde. Le frère Dobromir, à la tête de la délégation franciscaine, prenait ensuite la parole « Nous ne devons jamais oublier ce que nous avons reçu du Seigneur et ce que nous devons partager avec les autres. Laissez moi, au nom de mes frères franciscains, vous redire notre joie d’être présents auprès de l’Eglise arménienne en ce jour de fête : Gloire à Dieu au plus haut des cieux ! ».

Le Patriarcat orthodoxe arménien de Jérusalem représente plus de 4000 fidèles. En cette période de fêtes il accueille touristes et membres des nombreuses fraternités arméniennes issues de la diaspora. Canadiens, libanais, américains ou français étaient présents dans le diwan lors de la venue des frères. Au sortir de cette visite, les franciscains croisèrent le Patriarcat latin et les Coptes orthodoxes attendant eux aussi d’être reçus. Les arméniens sans le vouloir semblent avoir déjà lancé la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, qui officiellement ne débutera que le 25 janvier !

E.R

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org