2013
custodia.org

Le Custode de Terre Sainte accueille le nouveau Consul Général de France au Saint Sépulcre

Mardi 5 novembre, 10 h 30, une délégation de la Custodie se tenait prête à la porte de Jaffa. Elle attendait les voitures qui devaient déposer à l’entrée de la Ville Sainte Monsieur Hervé Magrot, nouveau Consul Général de France à Jérusalem. Selon la tradition, qui remonterait à la moitié du XIXe siècle, c’est le seul diplomate étranger qui a le privilège de faire une visite officielle dans la Basilique du Saint-Sépulcre. Il y était attendu devant la tombe par le Custode de Terre Sainte.

À 11 heures, le cortège, composé du Consul Général, de son épouse, de personnels diplomatiques, de nombreux religieux et de Français résidant dans le pays, se mit en route, précédé des kawas. À travers les ruelles de la Vieille Ville, les touristes et pèlerins s’étonnaient de cette procession autour d’un civil en habit d’apparat.

Sur le parvis du Saint Sépulcre, les supérieurs des communautés franciscaine, frère Noël Muscat, grecque et arménienne saluèrent le Consul général qui fut ensuite accueilli à l’intérieur par Frère Pierbattista Pizzaballa, Custode de Terre Sainte.

Dans son mot d’accueil, prononcé devant la tombe, Frère Pierbattista a souligné le caractère local et universel de la ville de Jérusalem : « Jérusalem est une ville particulière, chargée d’histoire, de symbolismes, de cultures et de religions. C’est une ville au profil universel que local en même temps. Elle est universelle parce qu’elle est depuis toujours ouverte sur le monde, par sa signification religieuse pour des milliards de croyants à travers sur la planète. Mais elle est aussi universelle parce qu’elle a attiré à elle les âmes du monde, religieuses aussi bien que culturelles, qui au cours des siècles l’ont façonnée pour en faire un endroit spécial. Jérusalem a un profil local évidemment, car elle continue de marquer encore aujourd’hui, comme je le disais, l’identité religieuse et culturelle des peuples vivant dans ce pays. » (Discours intégral ci-dessous).

Le Custode s’est réjouit que la Communauté internationale continue d’être attentive à la préservation de ce caractère unique.

Après le mot de bienvenue, frère Stéphane Milovich lut en français l’évangile de la Résurrection. Après la bénédiction donnée par le Custode, le Consul Général entra dans la tombe et fit ensuite une courte mais dense visite de l’édifice.
La procession a ensuite quitté le Saint-Sépulcre pour se rendre, toujours en cortège, à la basilique Sainte Anne, Domaine national français géré par les Pères Blancs missionnaires d’Afrique. Là c’est Mgr Michael Fitzgerald, ancien président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux et ancien Nonce en Égypte qui prononça le discours d’accueil, avant que ne réponde à lui et au Custode M. Hervé Magrot. La visite officielle se termina par un rafraichissement dans le Domaine de Sainte Anne.
La France, est la seule des quatre Nations latines dites protectrices des Communautés chrétiennes (avec l’Italie, l’Espagne et la Belgique) à bénéficier de cet accueil. Elle est aussi la seule nation occidentale à posséder des Domaines nationaux dans et en dehors de Jérusalem.

Elle doit ces privilèges à son implantation historique dans le pays avec l’ouverture d’un consulat sous Louis XIII et aux accords conclus sous François Ier avec le Sultan Ottoman, réaffirmés par les accords de Mytilène (1901) et de Constantinople (1913) lui conférant une responsabilité spéciale vis-à-vis des Églises chrétiennes et des communautés chrétiennes d’origine française.

Your Excellency General Consul Hervé Magro, Madame,
Welcome to the Holy Sepulchre. It is my honor and privilege to welcome you to this Place, which is the heart of the life of faith of billions of believers around the world and an important point of reference for the identity of our fragile Christian community.

Jerusalem is a special city, full of history, symbolism, cultures and religions. It is a city which simultaneously has both a universal and local profile.
It is universal because it is always open to the world, for the religious significance it has for billions of believers around the world. But it is also universal because it has enclosed in itself the souls of the world, the religious as well as cultural ones, who during the past centuries have shaped it, making it a special place .
Jerusalem has an obvious local profile, because it continues to mark even today, as I said, the religious and cultural identity of the peoples living in this land.

The international community continues to be always attentive to the preservation of this city and its special character, of openness to the world. France, in this context, has always played a special role in its history and in the present. With its institutions and its traditions, France continues to keep alive and vibrant its relationship with this city. In receiving you, we now offer to the French institutions in Jerusalem that you represent, but also to all the people of France, gratitude for this important contribution, which we all still need.

In a time when everything in the world seems to change, even here in the Middle East, this simple and ancient rite of welcoming a civil personality in a religious place, reminds us of the contribution that all together, each for their own part, we must give to continue to preserve the unique character of the Holy City, respecting the different religious identities that compose it and building with ever greater determination occasions of encounter and friendship.

France’s contribution in this regard has always been important, and we are sure, will continue to be so in the future.

Welcome to Jerusalem.

November 5, 2013

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org