2013
custodia.org

La fête du Corps et du Christ à Beyrouth : un ancien quartier chrétien renoue avec ses traditions

Pour la première fois depuis au moins 30 ans, les pères franciscains du Couvent de Terre Sainte à Beyrouth, ensemble avec les frères de La Salle et la Paroisse de Saint-Maroun, ont invité hier jeudi la communauté chrétienne locale à une célébration commune de la fête du Corps et du Sang du Christ. C’est à Gemmayzeh, au cœur de Beyrouth, que malgré la situation un peu tendue dans le pays quelque 500 fidèles et élèves se sont rassemblés et ont animé une procession eucharistique dans les rues de leur quartier.
La procession partait du couvent franciscain et menait avec quatre stations de prières et de bénédictions à l’église paroissiale maronite où la célébration se termina avec la bénédiction solennelle. Un participant de la procession, habitant du quartier, a relevé dans un discours l’importance de ce quartier le long de l’ancienne route qui depuis plus de 3000 ans relie la ville de Beyrouth à celle de Byblos.
Ces dernières années, un quartier résidentiel chrétien, Gemmayzeh, s’est transformé petit à petit en un quartier de vie nocturne trépidante, déplore la communauté chrétienne. “Les rues ne doivent pas seulement servir aux animations ou aux manifestations politiques mais aussi à témoigner de notre présence chrétienne au cœur de cette ville”, déclare le Père Toufic Bou Merhi, supérieur du Couvent de Terre Sainte à Gemmayzeh. Il souligne que les habitants affectionnent particulièrement ces processions. “Les travailleurs des restaurants et bars ont arrêté leur travail, non seulement pour voir la procession mais pour prier et pour recevoir la bénédiction”, dit le Père Toufic qui souhaite que le Liban retrouve un peu de cette religiosité.
” Gemmayzeh n’est pas seulement pour veiller, mais aussi pour prier”, indiquait une grande pancarte en forme de cœur portée par les plus jeunes élèves du collège. La procession de la fête du Corpus Christi en fut un bel exemple.
Andrea Krogmann

La présence de la Custodie de Terre Sainte au Liban est aujourd’hui assurée dans deux couvents, l’un à Beyrouth, l’autre à Harissa où six frères (trois et trois) assurent le service spirituel et poursuivent les œuvres de la Custodie à Beyrouth, Harissa, Tripoli, Tyr et Deir Mimas.

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org