2013
custodia.org

Fidèles et les pèlerins se pressent à la basilique d’Emmaüs

Comme tous les ans, les habitants d’Al Qubeibeh (l’Emmaüs biblique) ont été surpris de voir autant de bus et des véhicules garés à proximité de la basilique. Des centaines de fidèles locaux venus de Jérusalem, de différentes parties de Cisjordanie et d’Israël, ainsi que des pèlerins originaires de différents pays – par exemple d’Espagne, d’Italie, de Pologne, de France…- se sont réunis pour célébrer le dernier jour de la Semaine Sainte. Là même où Jésus, après sa passion et sa mort, était apparu à deux de ses disciples pour qu’ils sachent que les rumeurs étaient vraies : il était vraiment ressuscité.

Fidèles et pèlerins se sont pressés dans la basilique pour assister à la traditionnelle messe solennelle célébrée par le Custode de Terre Sainte, Pierbattista Pizzaballa. Bien que des chaises pliantes aient été installées pour l’occasion tout autour de la nef, beaucoup de fidèles durent suivre la cérémonie debout, étant donné le nombre élevé de participants. Mais l’allégresse de ce temps pascal les a certainement aidés à suivre stoïquement la célébration de l’Eucharistie, suivie d’un déjeuner bucolique.

Pour quelques groupes de pèlerins, cette messe était la dernière d’un pèlerinage qui avait commencé par le dimanche des Rameaux, une semaine auparavant : partant directement d’Al Qubeibeh à l’aéroport, ils ont dégusté leurs pique-niques individuels dans les jardins. Ceux qui n’étaient pas pris par le temps ont pu profiter de la beauté de l’endroit, situé sur une colline et jouissant d’une magnifique vue panoramique. Ils sont ensuite entrés dans une ancienne école transformée en réfectoire. Un repas communautaire assez simple était servi, que les frères ont partagé avec les fidèles restés là… Un partage dont le lieu même était le signe.

Après avoir déjeuné et s’être promenés dans les alentours, les fidèles ont de nouveau empli la basilique. Cette fois-ci, chacun pouvait s’asseoir : personne n’est resté debout pour la célébration des offices de Pâques. Une célébration tout aussi symbolique à l’issue de laquelle les cantiques ont laissé place à l’émouvant chant des cloches qui a résonné dans toute la vallée.

Une fois les offices achevés, le Custode de Terre Sainte, Pierbattista Pizzaballa, est remonté dans la voiture qui le ramenait à Jérusalem sous des applaudissements chaleureux. Derrière sa voiture, la caravane de bus qui le suivait a reçu l’autorisation de l’administration civile du ministère de la Défense israélien d’utiliser le check-point militaire d’Al Tib, ce qui raccourcit le chemin du retour à Jérusalem. S’il avait fallu passer par le check point de Qalandia, le principal point de passage de Cisjordanie à Jérusalem, le voyage aurait pris quelques heures de plus.

La célébration à Emmaüs représente une journée pleine de joie et de réjouissance fraternelle au cours de laquelle chacun ressent, de manière personnelle, la résurrection et la réapparition publique de Jésus. Touchés par cette journée unique, de nombreux pèlerins sur le départ se sont promis d’encourager leur famille, amis et connaissances à venir en Terre Sainte l’an prochain pour vivre une telle expérience pleine d’émotion.

Julio de la Guarda

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org