2013
custodia.org

Dimanche de Pâques : comme Pierre et Jean voir le tombeau vide

Dimanche 31 mars. Plusieurs de 1000 personnes, selon la police, ont assisté à la messe solennelle de Pâques au Saint Sépulcre présidée par le Patriarche Latin, Sa Béatitude Fouad Twal. Pour la plupart, il s’agissait de pèlerins venus pour l’occasion, tandis que les fidèles arabes de Jérusalem se sont unis à la joie de la Résurrection lors de la messe paroissiale au couvent Saint-Sauveur.

Après son entrée solennelle, le Patriarche a concélébré la messe, entouré de Mgr Kamal Batish et Mgr Ilario Antoniazzi, ordonné le 16 mars dernier comme nouvel évêque de Tunis, et de quelques autres prêtres de Terre Sainte et venus en pèlerinage.

Cette Pâque, la plus calme depuis des années, toujours selon la police, fut célébrée en latin selon la tradition et le chant était animé par la chorale du Magnificat.

Après qu’il ait lui-même proclamé l’Évangile, le patriarche, dans son homélie, parla de la nécessité de la foi. « Le tombeau vide comme on le voit aujourd’hui ici-même, est le chemin de la foi qui commence. Cette foi – notre foi – s’appuie sur le témoignage des Apôtres. Il nous est demandé de croire sans voir : « Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » (Jean 20, 29). »

(Lire toute l’homélie du patriarche sur le site du patriarcat – cliquez ici)

Mais à Jérusalem, il est donné aux chrétiens de voir à leur tour le Tombeau vide, de se laisser saisir par « l’absence réelle », du Christ que la mort n’a pu retenir. Une expérience unique, comme le souligna le Patriarche.

Toute à la joie de Pâques, la Custodie de Terre Sainte, n’oublie pourtant par ses frères de Syrie, très éprouvés, comme le reste de la population, par le conflit qui ensanglante le pays.
Et c’est avec émotion que les Frères ont reçu les vœux de Pâques – et quelques nouvelles – des Franciscains présents en Syrie. Dans une même phrase, le père Halim Noujaim, écrivait : « Il semble que ce calvaire n’a pas de fin » et finissait : « De nouveau joyeuses Pâques. »

La Custodie est donc particulièrement unie dans la prière à la situation de la Syrie, elle ne peut que faire sienne les paroles du pape François dans son message Urbi et Orbi de ce matin appelant la paix sur tous les pays en conflit et notamment pour le Moyen-Orient avec ces mots :

« Et ainsi demandons à Jésus ressuscité, qui transforme la mort en vie, de changer la haine en amour, la vengeance en pardon, la guerre en paix. Oui, le Christ est notre paix et par lui implorons la paix pour le monde entier !
Paix pour le Moyen-Orient, en particulier entre Israéliens et Palestiniens, qui travaillent à trouver la route de la concorde, afin qu’ils reprennent avec courage et disponibilité les négociations pour mettre fin à un conflit qui dure désormais depuis trop de temps. Paix en Irak, pour que cesse définitivement toute violence, et, surtout, pour la Syrie bien-aimée, pour sa population blessée par le conflit et pour les nombreux réfugiés qui attendent aide et consolation. Que de sang a été versé ! Et que de souffrances devront encore être infligées avant qu’on réussisse à trouver une solution politique à la crise ? »

Tous les Frères de la Custodie, portés par la foi, souhaitent à tous les lecteurs de ces pages (et aux autres aussi !) : une belle et Sainte fête de Pâques.

Voir aussi la vidéo du Franciscan Media Center – cliquez ici

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggicustodia.it