2013
custodia.org

Au Jourdain, la fête du Baptême de Jésus

Jéricho, le 13 janvier
Le dimanche 13 janvier, dans le lieu où le Christ fut baptisé, s’est déroulé la pérégrination organisée par la communauté franciscaine de Jérusalem. Sur les berges du fleuve Jourdain, la célébration qui remémore le Baptême de Jésus conclut le temps de Noël.
Sur le site, rouvert depuis 2011, la Custodie est revenue pour officier la célébration dans li lieu où l’ancienne tradition liturgique situe le Baptême de Jésus.
Des centaines de pèlerins et de fidèles, provenant des différentes paroisses de Terre Sainte, ont suivi la procession partie de l’Eglises des orthodoxes pour rejoindre les berges du fleuve.
Les autorités consulaires des Pays européens étaient également présentes à la cérémonie, présidée par le Custode de Terre Sainte, frère Pierbattista Pizzaballa, et concélébrée par de nombreux frères et prêtres.
Après la prière, récitée sur les rives du Jourdain, et la bénédiction de l’eau, à été célébrée la Messe chantée par les chorales de Jérusalem et Jéricho.
Frère Feras Hijazin, Curé de Jérusalem, dans l’homélie, a attiré l’attention des présents sur l’importance qui revêt le fait de revivre notre baptême et cela, encore plus, en cette année de la foi ; il a invité à s’immerger, comme Jésus, dans l’humanité pour devenir des créatures nouvelles.
Durant la Messe, a eu lieu le renouvellement des promesses baptismales, de notre foi en Lui et dans la Sainte Eglise. Durant la cérémonie, a été célébrée le Baptême de quatre nouveaux-nés des paroisses locales ; recevoir ce sacrement fondamental précisément dans l’eau du Jourdain est une joie et un privilège spéciale.
Au terme de la messe, la pérégrination a continuée par la visite au Monastère grec-orthodoxe construit sur le Mont de la Quarantaine. Ce nom, remontant au Moyen Âge, est lié au souvenir des quarante jours de Jésus au désert, avant de commencer sa vie publique.
Le Monastère, enchâssé dans le rocher, a été édifié à la fin du XIXème siècle par des moines orthodoxes autour des grottes où vécurent les anachorètes du désert, qui habitèrent ce lieu dès le Vème siècle
Le groupe des fidèles et des frères franciscains, arrivé sur le sommet après avoir parcouru le sentier qui conduit au monastère, s’est arrêté à l’entrée de l’édifice pour la lecture du passage évangélique rappelant les tentations de Jésus. Accueillis par les moines orthodoxes, ceux qui étaient présent ont pu visiter le Monastère et l’église, en profitant de la vue merveilleuse que l’on peut admirer depuis ce lieu si attrayant.
Si Noël et l’Épiphanie concourent, surtout, à ouvrir le cœur au mystère du Dieu fait homme, qui vient habiter parmi nous, la fête du Baptême de Jésus nous introduit à la quotidienneté d’un rapport personnel avec Lui qui, à travers l’immersion dans les eaux du Jourdain, à voulu s’unir à chacun de nous.
Le Baptême est, en effet, le pont qu’Il a construit entre Lui et nous. C’est le signe qui nous indique le chemin à parcourir de façon joyeuse et concrète, pour Le rencontrer et pour expérimenter qu’Il nous aime.

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org