2012
custodia.org

Trois nouveaux orgues pour Nazareth, don du Commissariat de Terre Sainte d’Autriche

Une journée historique pour Nazareth : le 8 décembre, dans la solennité de l’Immaculée Conception, trois nouveaux orgues à cannes ont été inaugurés et installés respectivement dans les Basiliques Supérieure et Inférieure de l’Église de l’Annonciation et dans l’adjacente Église de Saint Joseph. Ces précieux instruments, qui vont enrichir la liturgie et les expressions musicales de Nazareth, on été fabriqués par l’entreprise autrichienne Rieger et sont un don du peule autrichien par l’entremise du Commissariat de Terre Sainte à Vienne. La bénédiction aux nouveaux orgues a été donnée par P. Oliver Ruggenthaler, ministre provincial des frères mineurs d’Autriche, durant la célébration présidée par le Custode de Terre Sainte, le P. Pierbattista Pizzaballa, en présence de l’ambassadeur d’Autriche en Israël, Franz Joseph Kuglitsch. La messe a été concélébrée ; parmi les concélébrants, le P. Ricardo Bustos, recteur de la Basilique de l’Annonciation et le P. Amjad Sabbara, curé de Nazareth. Au moment de l’encensement, les trois orgues ont fait entendre leur voix ; ils ont été joués par le P. Armando Pierucci dans la basilique supérieure, par le P. Petrus Schüler dans la basilique inférieure, et par le maître Haig Vosguerichtian, organiste titulaire et directeur du chœur de la Basilique de l’Annonciation.

Le grand promoteur de cette œuvre a été l’infatigable frère Stanislaus Bertagnolli, qui durant ses trente années d’activités en tant que commissaire de Terre Sainte, avait déjà œuvré à la construction des nouveaux orgues du Saint Sépulcre et de l’Église du Saint-Sauveur à Jérusalem, et pour l’Église de Sainte Catherine près de la Basilique de la Nativité à Bethlehem. Le frère Stanislaus était accompagné du nouveau commissaire de Terre Sainte en Autriche, le frère Elias van Haaren.

À la conclusion de la messe, le P. Pizzaballa a décoré le fr. Bertagnolli de la médaille « Grato Animo », la décoration officielle de Terre Sainte. De son coté, frère Stanislaus – qui a célébré la liturgie dans ses habits de diacre – a offert un émouvant hors-programme en jouant avec son harmonica des hymnes mariales ; un instrument si simple face aux orgues Rieger si imposants, qui à ce moment là étaient en silence devant l’exhibition de leur ancien bienfaiteur.

Dans l’après-midi, les secrets et les possibilités des nouveaux orgues ont été dévoilés de façon magistrale par l’organiste italien Paolo Oreni, qui a joué un triple concert itinérant : cela a vu l’artiste et le public se déplacer d’une église à l’autre, dans une véritable pérégrination musicale.

Le directeur de l’entreprise Rieger, monsieur Wendelin Eberle, a présenté les caractéristiques de chaque instrument en se disant orgueilleux que maintenant ses orgues sont présents dans les sanctuaires les plus importants de la chrétienté.

P. Pierbattista Pizzaballa, en remerciant les bienfaiteurs autrichiens pour leur générosité, a parlé de l’importance fondamentale de l’orgue dans la liturgie et de l’engagement de la Custodie dans la formation de nouveaux organistes par l’Institut Magnificat. Le P. Pierbattista a aussi annoncé l’intention de la Custodie de Terre Sainte d’organiser un festival d’orgues qui donne la possibilité à ces prestigieux instruments de s’exprimer dans toutes leurs potentialités au bénéfice des pèlerins et des communautés locales.

Frère Riccardo Ceriani

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org