2012
custodia.org

Eglise et modernité: Cinquante ans après le Concile Vatican II: grâce et piste pour la nouvelle évangélisation.

2012/11/23

Jeudi après-midi, dans la salle de l’Immaculée du monastère Saint-Sauveur, Mgr Francesco Iannone a tenu une conférence intitulée «Eglise et modernité: cinquante ans après le Concile Vatican II: Grâce et piste pour la nouvelle évangélisation”, Initiative organisée dans le cadre de la Formation permanente de la Custodie.

Telle que cette initiative proposée par le Comité des religieux de Jérusalem à l’Assemblée des Ordinaires catholiques de Terre Sainte, bon nombre d’autres sont prévues au cours de l’Année de la Foi. Elles seront communes aux différentes communautés catholiques de Terre Sainte en vue d’approfondir encore plus la vie de la foi qui déjà nous anime.

Suite à la présentation du programme par Frère Marcello Cichinelli responsable de la formation permanente de la Custodie, Frère Pierbattista Pizzaballa, Custode de Terre Sainte, tout en adressant les salutations de bienvenue à l’auditoire, a présenté le conférencier Mgr Francesco Iannone, professeur de théologie dogmatique à l’Institut de l’Italie méridionale.

Le thème traité est de grande actualité et d’aide fondamentale pour mettre en pratique les grâces ressortant des événements récents de l’Eglise: le Jubilé du Concile Vatican II, l’ouverture de l’Année de la Foi et le Synode récemment conclu sur la nouvelle évangélisation. Toutes des questions fondamentales pour atteindre la pleine conscience des immenses trésors que l’Eglise nous offre en ce moment.

Mgr Francis dans son discours a souligné l’importance de l’intuition du pape Jean XXIII qui a voulu promouvoir un “Concile pastoral et non pas un Concile qui formulasse des dogmes ou déclarer des condamnations, mais un Concile qui aurait aidé l’Église à lire les signes des temps – tout en tenant compte de sa place dans le présent et dans le monde car l’Eglise n’est pas un musée à être préservé, mais un jardin à cultiver. Sensibilisation obscurci dans les deux derniers siècles, pour des raisons théologiques et historiques – culturel.

Vatican II a eu le courage de reprendre le dialogue avec la raison moderne et s’ouvrir sur le monde qui est lieu de joie et d’espérance.

Proclamer Jésus-Christ comme unique Sauveur du monde, apparaît aujourd’hui plus complexe que par le passé, mais la mission n’a pas changé ainsi que l’enthousiasme et le courage qui ont animé les Apôtres et les premiers disciples, lesquels étaient soutenus et encouragés par le Saint-Esprit à ouvrir les portes de Cénacle, ce qui les a rendus évangélisateurs! Nous ne sommes pas seuls: le grand évangélisateur, l’Esprit de Jésus est avec nous!

A la fin de la conférence, Mgr Iannone a répondu d’une façon sympathique et précise aux quelques questions de l’auditoire.

L’événement s’est terminé par la récitation du “Credo” prière quotidienne recommandée pour la célébration de l’Année de la Foi, afin que seul le cœur croie à la justice, et avec la bouche, on professe la foi pour obtenir le salut.

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org