2012
custodia.org

La Fête de la Reine de la Palestine inaugure l’année de la foi

2012/10/29

Une messe solennelle a été célébrée en arabe pour lancer l’Année de la Foi en Terre Sainte.

Le sanctuaire de Deir Rafat a accueilli de nombreux chrétiens locaux venus pour invoquer la bénédiction de la reine de Palestine, au début de l’Année de la foi célébrée par toute l’Eglise universelle. La Reine de la Palestine a béni ce lancement en Terre Sainte.

Sous la statue de la Vierge du sanctuaire de Deir Rafat, beaucoup de chrétiens locaux ont assisté à la cérémonie solennelle d’ouverture le 28 Octobre, deux semaines après le début officiel dans le reste de l’Église catholique. Cette date symbolique, qui célèbre Notre Dame de Palestine, a soigneusement été choisie pour le début de cette année si importante.
La liturgie, enrichie de différents rites catholiques, de symboles de nombreuses traditions, et de gestes aux multiples significations, a duré plus de deux heures.
Les Melkites, les Syriens catholiques et les Maronites ont coloré la messe célébrée par l’archevêque Sabbah, Patriarche émérite de Jérusalem, et concélébrée par de nombreux évêques de toutes les parties de la terre de Dieu, notamment l’archevêque de l’Oklahoma, Mgr Paul Coackley.

Le Sanctuaire de la Reine de Terre Sainte est situé à Deir Rafat, à 35 km de Jérusalem, dans une zone riche de très anciennes références bibliques, aux limites de l’ancien pays des Philistins, véritable théâtre des exploits de Samson, à quelques kilomètres de Beit Shemesh, célèbre pour le passage de l’Arche de l’Alliance et proche de l’Abu Gosh, qui, selon la tradition, est l’ancien village d’Emmaüs.

Le sanctuaire, construit en 1927, a été fortement voulu par le patriarche de Jérusalem, Mgr Luigi Barlassina, dans une période très difficile. Il a lui-même voulu établir une fête dédiée à la reine de Palestine, afin de demander sa protection. La date choisie a été celle du dimanche suivant le 25 Octobre. En 1933, le Saint-Siège a reconnu officiellement la fête et l’importance d’une intercession particulière de Marie pour son pays natal.
Jusqu’en 1948, cette paroisse active, qui était autrefois peuplée par les villages chrétiens environnants, était le centre des activités caritatives et éducatives. Aujourd’hui, le complexe de Deir Rafat, accueille des groupes de pèlerins et organise des réunions pour les chrétiens locaux.

La charge spirituelle du sanctuaire est confiée à l’Ordre des Serviteurs de Marie, mais aussi par les Sœurs de Bethléem, de l’Assomption et de Saint-Bruno. L’intérieur de l’église est célèbre pour ses précieuses décorations sur les murs et les voûtes. La salutation de l’Archange Gabriel à la Vierge de Nazareth est rapportée en 280 langues, pour chanter à l’unisson Marie, la fille la plus illustre de la Terre Sainte.

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org