2012
custodia.org

Exaltation de la Sainte Croix

2012/09/14

Dans la matinée du 14 septembre, les frères franciscains réunis à Saint-Sauveur s’acheminent vers la basilique du Saint-Sépulcre, précédés par deux Kawwas, pour la célébration solennelle de la Sainte Messe, à l’occasion de la fête de l’Exaltation de la Croix. Dans la chapelle du Golgotha, à quelques mètres du Saint-Sépulcre, on célèbre cette mémoire essentielle dans la vie des chrétiens, synthèse de tout le mystère pascal.

Cette fête remonte à l’an 335. Au cours des siècles suivants, cette fête rassemblait également la commémoration de la découverte de la Vraie Croix, des mains des Perses, de la part de l’Empereur Héraclite, en l’an 628.

La messe, présidée par le Vicaire de la Custodie, le frère Artemio Vitores, a été concélébrée par le frère Fergus Clarke, Gardien du Couvent du Saint-Sépulcre, aux côtés des autres frères et prêtres. Il y a avait également de nombreux religieux, religieuses, fidèles locaux et pèlerins, venus du monde entier.

Des chants de louange en langue latine ont précédé la messe. Le cortège des célébrants a atteint le lieu de la relique de la Sainte Croix accompagné par cette antienne : “Nous devons nous glorifier dans la Croix du Seigneur, par laquelle nous avons été sauvés et libérés“.

Dans l’homélie, le père Artemio synthétise la valeur et l’actualité de la Croix. “La Croix comme manifestation de l’amour de Dieu. Dieu est amour. Sur le Golgotha, il apparaît clairement que Dieu est amour (IJn 4,16). L’amour oublie le mal, pardonne tout“.

Et de citer l’exemple de saint François dans un autre passage de l’homélie :

“Pour descendre du Golgotha au monde, il faut retourner au monde en partant de ce Calvaire.

François, dans la petite église de Saint-Damien, alors qu’il priait à genoux devant l’image du crucifix, entendit ces mots par 3 fois : “François, va et répare ma maison qui, comme tu le vois, tombe en ruines“.

Il s’agissait de l’Eglise que le Christ a rachetée par son sang. Et ainsi, comme François, se munissant du signe de la Croix, il commença sa mission“.

A l’issue de la messe, la relique de la Croix a été portée en procession solennelle, accompagnée par l’hymne Vexilla Regis, jusqu’à l’autel de l’apparition du Ressuscité à Marie Madeleine. Ici, les participants ont pu s’approcher et embrasser avec dévotion le reliquaire.

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org