2012
proterrasancta.org

Magnificat : les nouveaux locaux de l’école de musique de Jérusalem ont été inaugurés

L’école de musique au cœur de la Vieille Ville de Jérusalem, que l’ATS continue de soutenir avec le projet “Magnificat, Musique et Paix au  coeur de Jérusalem“, a vécu un moment important mardi 4 septembre. Le Custode de Terre Sainte P. Pierbattista Pizzaballa a en effet inauguré dans le couvent de Saint Sauveur les nouveaux locaux de l’institution, en présence du consul général d’Italie à Jérusalem, Giampaolo Cantini, et d’une délégation de parraineurs du projet composée de l’adjoint à la Coopération au Développement de la Région des Marches Luca Marconi, du maire de la commune de Maiolati Spontini Giancarlo Carbini, du président de Premio Vallesina Gianluca Fioretti et d’un grand groupe en provenance d’Italie.

Comme il en est ressorti de la rencontre précédant l’inauguration, le soutien des Marches à l’école de musique de la Custodie de Terre Sainte est motivé à la fois par leur partage de la mission de l’Institut Magnificat, synonyme à Jérusalem de tolérance, de cohabitation pacifique et d’excellente didactique, ainsi que par la proximitéde leur compatriote père Armando Pierucci ofm, fondateur et directeur général du Magnificat. “Un père dans le vrai sens du terme – décrit père Pierbattista Pizzaballa dans son salut – qui sait donner non seulement le pain, mais aussi l’esprit à ses étudiants, ses enseignants et ses collaborateurs. Ici en Terre Sainte, on parle toujours de projets, de centres, de traités, mais nous avons surtout besoin de l’esprit qui les anime, celui que père Armando a insufflé dans son école”.

Ce projet a été développé par l’ingénieur Roberto Mancini, qui, avec l’aide de l’ingénieur Ettore Soranzo du Bureau Technique de la Custodie de Terre Sainte, s’est occupé aussi bien de l’aspect technique que de l’aspect organisationnel de l’opération. Il s’agit d’une grosse intervention de restauration et d’embellissement des salles de l’école – disposées dans un souterrain – qui seront à présent entièrement déshumidifiées et dotées d’un système de climatisation innovateur fabriqué dans la région des Marches. A cela s’ajoutent les espaces totalement neufs qui accueilleront les Cours Académiques récemment mis en place avec la reconnaissance du Ministère de l’instruction italienne et plus précisément les nouveaux bureaux, la nouvelle bibliothèque, la salle polyvalente, la salle multimédia et la salle de répétitions pour le chœur et l’orchestre. “L’intervention effectuée – commente l’ingénieur Mancini –  tout comme l’efficacité des structures donne à Jérusalem la marque de la culture technologique des  Marches”.

Premio Vallesina est l’association qui constitue l’élément liant et le moteur des initiatives des Marches en soutien au Magnificat, depuis 2000. “Quand j’ai rencontré P. Armando en 2006 à Jesi – se souvient le président de l’Association Gianluca Fioretti – je pensais que ce projet que nous inaugurons aujourd’hui devait représenter l’accomplissement d’un parcours. A présent en revanche, je préfère le penser comme une étape d’une relation qui se poursuit”.

La commune de Maiolati Spontini (Ancône) a participé au financement avec une somme considérable, mais, comme l’a souligné le maire Giancarlo Carbini,  “la relation entre la commune de Maiolati Spontini et l’Institution Magnificat ne se limite pas au soutien économique ; il est en fait fondamental de cultiver des échanges culturels de virtuoses qui constituent un pont de jonction international entre des villes blessées comme Jérusalem et Sarajevo, protagonistes de l’initiative ‘Ecrivons la paix ensemble sur une portée’, que nous soutenons avec conviction”.

Je souhaite que notre engagement puisse continuer – espère l’adjoint à la Coopération au Développement de la Région des Marches Luca Marconi et devenir une marque. ‘Magnificat’ est à la fois un nom et un programme qui parle d’esprit. Le projet que la région des Marches soutient sur le plan économique, s’insérant dans la mission du Magnificat, favorise cette ‘économie de l’esprit’ dans une ville comme Jérusalem, aussi importante pour nous chrétiens que pour les autres religions. Je remercie père Armando d’avoir fait bâtir cette école justement ici, une école qui constitue une sorte de ‘cénacle interreligieux”.

La conclusion de la rencontre a été donnée par le consul général d’Italie à Jérusalem Giampaolo Cantini : Je ressens une satisfaction palpable dans cette salle autour de ce projet concernant le Magnificat  –dit le Consul. Même s’ils sont en place depuis peu de temps, j’ai déjà constaté que lorsqu’il s’agit d’initiatives importantes, l’Italie répond présent”.

Après la rencontre d’introduction, le Custode de Terre Sainte a béni les nouveaux locaux, qui ont été visités par toutes les personnes présentes. Puis, les participants sont entrés dans l’Auditorium de Saint Sauveur, où la directrice de l’école Hania Soudah Sabbara a présenté le concert commençant sur un piano-forte Steinway D274, donné par Premio Vallesina. Ensuite, après les remerciements de père Armando Pierucci à tous les représentants des institutions présentes et aux personnes qui se sont engagées à soutenir ce projet, la soirée s’est conclue avec le concert de l’International String Youth Orchestra dirigé par maestro Stefano Campolucci, qui a réuni les élèves d’écoles de musique d’Ancône, de Jesi, de Senigallia, de Sarajevo et – bien sûr – du Magnificat.

 ***

» proterrasancta.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org