2012
custodia.org

Le Feu sacré a une nouvelle fois illuminé le Saint Sépulcre

Terrasanta.net

Un feu qui s’allume “miraculeusement”, une foule de croyants attendant impatiemment, depuis les premières heures du jour, qui éclate en cris de joie quand elle aperçoit la lumière sortir de l’intérieur de l’édicule qui contient le tombeau vide du Ressuscité. C’est le rite du Feu Sacré dans l’église de la Résurrection (ou du Saint-Sépulcre). La cérémonie qui parachève une semaine complète d’événements et de célébrations dans la ville sainte, et qui mène à la fête la plus importante de l’année de l’Église orthodoxe. Le Saint-Sépulcre en ce samedi saint (14 avril) déborde de fidèles orthodoxes venus à Jérusalem pour célébrer la Pâque, qui, selon le calendrier julien utilisé par l’Eglise orthodoxe, tombe cette année une semaine après la Pâque catholique.

Toute la vieille ville, en cette journée est un tourbillon de chants, de musique, de prières et de cérémonies. Chaque Église et chaque rite suit ses propres traditions, mais toutes convergent vers la basilique du Saint-Sépulcre pour l’animer.

Sur le parvis de la basilique et dans les rues adjacentes, divers corps de la police israélienne cherchent à assurer l’ordre. Des femmes, têtes couvertes de foulards colorés montrent leurs passeports et crient «Ellas» (Grèce), «Roussia», «Géorgia», «Roumania». Tout le monde ne pourra pas entrer dans l’enceinte sacrée, malgré la longueur du voyage pour arriver jusqu’ici, et en dépit des longues heures d’attente. Le Saint-Sépulcre pourtant se remplit de monde et de paquets de bougies. Chacun est prêt à recevoir le Feu Sacré, l’attend, l’invoque. Le silence à l’intérieur de la basilique est entrecoupé de prières spontanées, de cris et de chants. C’est une attente participative et chargée d’émotion. Lire la suite>>

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org