2012
custodia.org

Pourim, le carnaval juif

La Terre Sainte

«C’est chouette de se dire que pendant Pourim, juifs laïcs et religieux vivent plus ou moins de la même manière ! C’est plutôt rare», commente Yoav, 29 ans.

Ces jours-ci le quartier juif ultra-orthodoxe de Mea Shearim a changé de visage. Si l’on croise toujours redingotes et manteaux noirs, on est frappé par la diversité des habits et le chatoiement des couleurs. C’est fête chez les orthodoxes, une fête arrosée à en croire la démarche de certains hommes dans la rue. Les enfants sont déguisés, les jeunes adultes aussi.

Il en est de même ailleurs en ville. Plus haut, le marché Mahané Yehuda est plein à craquer de couleurs, de chants et de rires…

Ces jours-ci on fête Pourim, en hébreu Yemei haPurim, littéralement le « jour des sorts ». Ce jour commémore l’histoire racontée dans le livre d’Esther, quand le peuple juif installé en Perse fut sauvé d’un massacre, vers 480 avant Jésus-Christ. À cette époque régnaient le roi Assuérus et sa femme Esther. Mardochée (ou Mordechaï) était un des serviteurs du roi et le père adoptif d’Esther. Cette dernière était juive, mais la cour l’ignorait. Un jour, le roi désigna un nouveau conseiller nommé Aman et tous les serviteurs du roi durent se prosterner devant lui. Cependant, le juif Mardochée refusa de se plier aux ordres, la Torah interdisant de se prosterner devant quiconque hormis Dieu. Dès lors, Aman désira anéantir le peuple de Mardochée et il donna l’ordre de massacrer tous les juifs, le 13 adar. Alertée, la reine Esther intervint auprès du roi pour renverser la situation. Après trois jours de jeûne et de prière, le miracle se produisit, le projet d’Aman fut mis à jour et le peuple juif put célébrer son salut au lieu de se faire massacrer. Ainsi le sort fut renversé, d’où le nom de Pourim.

Lors de cette fête, on oublie l’austérité et la sobriété pour faire place à la joie et à l’ébriété. La consommation d’alcool, habituellement associée à la honte et aux comportements déplacés, est recommandée par… les rabbins eux-mêmes ! Lire la suite»

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org