2012
custodia.org

Veillée nocturne et Messe solennelle du I° Dimanche de Carême à Jérusalem

Jérusalem, Basilique du Saint Sépulcre, 26 février 2012

Au soir du premier samedi de Carême, la communauté des Franciscains de la Custodie de Terre Sainte se retrouve au Couvent de Saint Sauveur à Jérusalem et de là se rend à la Basilique du Saint Sépulcre où, selon la Tradition, se déroule la veillée nocturne à partir de 23h30A. La liturgie de la veillée a été présidée par le Custode, le Frère Pierbattista Pizzaballa, et fait mémoire de manière spécifique de la Résurrection du Seigneur Jésus qui est intervenue en ce lieu. Avec les frères, présents en grand nombre, se trouvent également différents autres religieux et religieuses de Terre Sainte ainsi qu’un certain nombre de chrétiens de la communauté locale et un certain nombre de pèlerins qui ont voulu partager ce moment de prière suggestif.

Selon la coutume, la veillée a été célébrée dans la Chapelle du Très Saint Sacrement, dite aussi de l’Apparition de Jésus Ressuscité à Marie, Sa Mère, et a commencé par la procession des ministres qui portent l’Evangéliaire, accompagné par le thuriféraire et les céroféraires. Le livre des Evangiles a été solennellement déposé sur l’autel. Après l’invitatoire, qui introduit à l’écoute de la Parole et à la louange, et l’hymne de Carême, sont récités les psaumes. A la psalmodie, fait suite l’Office des Lectures et les cantiques de l’Ancien Testament. La veillée s’est ensuite poursuivie au travers de la partie typique de la liturgie hiérosolomytaine c’est-à-dire la Mémoire de la Résurrection, avec une procession qui, partant de la Chapelle de l’Apparition, est arrivée au Sépulcre du Seigneur. Alors que le Custode portait solennellement en main l’Evangéliaire et les diacres l’encens, tous les membres de l’assemblée portaient un cierge allumé, symbole de la lumière de la vie nouvelle du Christ Ressuscité. La procession a accompli un tour autour de l’édicule du Saint Sépulcre en chantant le Benedictus avec une antienne comprenant un double alléluia accompagné à l’orgue. Le Custode est ensuite entré dans le Sépulcre, portant avec lui l’Evangéliaire et le déposant sur la Tombe durant le moment de recueillement qu’il y a passé. A sa sortie du Sépulcre, le Frère Pizzaballa a béni les fidèles avec l’Evangéliaire.

Au terme de ce rite, la communauté a fait retour dans la Chapelle de l’Apparition où le Custode a proclamé l’Evangile de la Résurrection selon Saint Matthieu. L’ont suivi la Commemoratio omnium et l’acclamation solennelle du Seigneur ressuscité à laquelle l’assemblée a répondu par le Kyrie eleison. La veillée s’est achevée par la prière et la bénédiction finale.

Le Père Custode a enfin présidé une Messe célébrée au Calvaire, rendant ainsi encore plus intense la conscience des grands mystères auxquels le temps de Carême introduit. Un groupe significatif de frères et de fidèles a voulu participer à cette liturgie eucharistique.

Le lendemain matin, premier Dimanche de Carême, alors que toutes les autres confessions chrétiennes de Jérusalem sont à leur tour occupées par leurs célébrations respectives, la tradition liturgique latine prévoit une Messe chantée et solennellement concélébrée à 08h30A précédée par la prière des Laudes près l’autel dédié à Sainte Marie Madeleine de la Basilique du Saint Sépulcre. A assisté au rite S.Exc. Mgr Kamal Batish, Evêque auxiliaire émérite de Jérusalem, comme prévu par un programme vieux de plusieurs siècles qui établit que le Patriarche latin de la Ville Sainte ou son Délégué sont présents à la célébration dominicale. Mgr Batish a fait son entrée dans la Basilique accompagné par les frères franciscains lesquels se sont rendus en cortège du Couvent de Saint Sauveur au siège patriarcal voisin, sis près la Porte de Jaffa, dans le but de conduire en procession l’Evêque et sa suite à la Basilique du Saint Sépulcre. La Messe a été présidée par le Frère Noël Muscat, Discret de Terre Sainte.

Autour de l’autel de Sainte Marie Madeleine, qui se trouve non loin de l’édicule du Saint Sépulcre, ont pris place les nombreux prêtres concélébrants, la vaste communauté franciscaine, avec le Frère Fergus Clarke, Gardien de la Basilique du Saint Sépulcre, et le Frère Stéphane Milovitch, Gardien de la Basilique de la Nativité à Bethléem, de nombreux représentants du clergé et de la communauté chrétienne locaux, ainsi que de très nombreux pèlerins qui, dès le matin, remplissaient le Sanctuaire et qui, en ce Dimanche particulier, se son recueillis afin de participer à la célébration eucharistique. L’homélie a été donnée, depuis le pupitre situé près de l’autel, par le Frère Hejazin, Curé de Jérusalem.

Juste après la Messe, Mgr Batish a quitté la Basilique, une fois encore accompagné en cortège par les franciscains, achevant ainsi sa visite.

Nous sommes tous appelés à prendre place parmi ceux qui célèbrent la liturgie près la Basilique du Saint Sépulcre, participant à ce précieux service d’action de grâce et de louange à Dieu que les franciscains offrent infatigablement depuis huit siècles. Le temps du Carême contient par ailleurs une invitation spéciale, appelant chaque chrétien à se faire plus proche de ce Lieu Saint qui est le cœur de Jérusalem et de la Chrétienté afin de témoigner avec joie qu’ici le Christ est vraiment ressuscité pour tous.

Texte de Caterina Foppa Pedretti
Photographies de Frère Jerzy Kraj

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org