2011
custodia.org

La fête de la République du Chili à Jérusalem : proximité d’un pays lointain

Jérusalem, église de Saint Sauveur, 17 septembre 2011

Ce matin 17 septembre a été célébrée dans l’église paroissiale de Saint Sauveur de Jérusalem la Messe à l’occasion de la fête de l’indépendance de la République du Chili. Il s’agit d’un rendez-vous important qui se répète chaque année et qui, dans les esprits de tous les présents, a rappelé aujourd’hui la grande fête qui a eu lieu l’an dernier à l’occasion du bicentenaire de la naissance de la République chilienne.

La célébration solennelle a été présidée par le Frère Sergio Olmedo Flores, Père franciscain de la Custodie de Terre Sainte et assistant spirituel de la communauté chilienne présente en Israël. A la célébration, ont participé des personnalités diplomatiques civiles et militaires tant du Chili que d’autres pays d’Amérique Latine dont les Ambassadeurs chiliens en Israël, M. Joaquin Montes Larrain, et près l’Autorité nationale palestinienne, M. Jorge Ossa Arangua, accompagnés de leurs épouses. Parmi les membres de la communauté, étaient également présents deux jeunes chiliens qui portaient les costumes traditionnels de leur pays d’origine.

Les moments les plus solennels de la liturgie ont été accompagnés par les exécutions à l’orgue du Frère Armando Pierucci, Directeur de l’Institut Magnificat, l’école de musique de la Custodie de Terre Sainte et de la flutiste britannique, Stella Turner.

Dans son homélie, le Frère Sergio a également conduit une réflexion sur Saint François d’Assise qui, le 17 septembre 1224, reçut le don des stigmates sur le Saint Mont de la Verne. Saint François, dans sa grande humilité qui le conduisit aux sommets les plus sublimes de la proximité et de la ressemblance du Christ, sut se dépouiller entièrement de soi-même, pour se revêtir seulement du Seigneur, jusqu’à porter dans sa chair les signes mêmes de Sa Passion, comme sceau ultime de son appartenance à Lui.

Particulièrement émue ensuite, fut l’évocation des victimes disparues dans l’accident d’avion intervenu au Chili au début de ce mois de septembre lorsqu’un avion de l’aviation chilienne ayant à son bord 21 personnes et transportait des aides destinées à la reconstruction de la zone de l’archipel de Juan Fernandez est précipité dans l’Océan Pacifique au large de la côte. Parmi les personnes disparues dans cette tragédie se trouvait notamment le jeune Felipe Cutillos, neveu de l’épouse de l’Ambassadeur chilien dans les Territoires palestiniens. Une douleur qui a donc touché de près la communauté résidente en Israël et ses représentants institutionnels et qui a imprimé aux célébrations de cette journée une note profondément amère.

Au terme de la célébration, les autorités et les participants se sont retrouvés dans les locaux de la Curie custodiale pour un échange de vœux et un simple moment de convivialité.

Nous nous associons donc au travers d’un souhait vraiment cordial à la fête qui commémore l’indépendance de ce pays lointain, uni cependant profondément à la Terre Sainte au travers de sa forte foi chrétienne et grâce à la communauté vivante qui habite ici et qui, depuis un certain nombre d’années, a trouvé un lieu précieux dans lequel se réunir et prier, à savoir le Sanctuaire de Saint Jean dans le désert, près d’Ain Karem, dont le Gardien est justement le Frère Sergio Olmedo. Nous nous unissons à eux dans leur douleur récente qu’un souvenir et une prière recueillis justement ici, en ces Lieux Saints, pourront peut-être contribuer à alléger.

Texte de Caterina Foppa Pedretti
Photographies de Marco Gavasso

» custodia.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org