2011
proterrasancta.org

Les volontaires du service civil au service de la Terre Sainte

San SalvatoreService civil en Terre Sainte : grâce à la collaboration avec l’Université de Bari, l’ATS pro Terra Sancta et la Custodie peuvent elles aussi accueillir sur leur site de Jérusalem de jeunes volontaires qui prêteront service pendant un an dans le cadre des activités culturelles et de préservation du patrimoine artistique de la Custodie de Terre Sainte en aidant à restaurer et conserver l’immense patrimoine culturel et architectural des franciscains de Terre Sainte. En plus de la Custodie de Terre Sainte, le Studium Biblium Franciscanum, dont le siège se situe dans la vieille ville de Jérusalem, est également partenaire du projet.

 

Les volontaires, qui sont à Jérusalem depuis plusieurs mois, suivent les projets inhérents à la tutelle du patrimoine culturel (fouilles archéologiques, catalogue des biens de la Custodie, organisation d’événements culturels destinés à la promotion du patrimoine local), coordonnés par les frères franciscains responsables des activités relatives aux musées et bibliothèques de la Custodie et par les responsables du bureau de l’ATS pro Terra Sancta de Jérusalem.

Les volontaires aideront à la poursuite des activités de relevé, de catalogage et de conservation prévues dans le cadre du projet Raconter la Terre Sainte. L’objectif ultime du projet, mais aussi le désir de la Custodie de Terre Sainte, est celui de réaliser un centre de musées moderne pensé comme une oeuvre complète de communication et de production culturelle, destinée aux pélerins, aux touristes, aux savants et à la population locale, pour faire connaître et valoriser – au travers de parcours guidés – l’histoire de la présence chrétienne en Terre Sainte et l’expérience de la Custodie dans la conservation des traces de la présence du Christ et des premiers chrétiens.

 

Qui sont les volontaires pro Terra Sancta qui auront l’occasion de passer une année à Jérusalem et de travailler auprès de la Custodie de Terre Sainte à la suite des sélections organisées par l’Université de Bari, se déroulant entre septembre et novembre 2010 et d’une période de formation d’un mois à l’Université des Pouilles ?

Les personnes suivantes ont été sélectionnées : Valentina Gamba, Desi Durbano, Robera Meriano et Serena Mascoli.

Roberta Meriano, diplômée en sciences et technologie pour la conservation des biens culturels, travaille sur le projet promu par l’ATS pro Tera Sancta intitulé “Jérusalem, pierres de la mémoire”, s’occupant de la réalisation d’une nouvelle banque de données sur la manutention et la conservation programmée de bâtiments du culte.

Desi Durbano, architecte, travaille sur le même projet, dans le cadre de la conservation et de la restauration des maisons appartenant à la Custodie.

Valentina Gamba, diplômée d’archéologie classique à Padoue s’occupe du catalogage des biens archéologiques du Musée du Studium Biblicum Franciscanum, dans le cadre du projet de l’ATS pro Terra Sancta “Raconter la Terre Sainte”.

Serena Mascoli, diplômée d’archiviste et de bibliothécaire travaille dans la précieuse bibliothèque du couvent Saint Sauveur, où elle aide Soeur Miriam pour le catalogage des nombreuses collections présentes dans la bibliothèque susnommée.

 

De plus, grâce à un accord entre la Custodie de Terre Sainte, la Fondation GPII et Hogar Nino Dios, quatre volontaires du service civil ont été accueillis à Bethléem le premier février dernier. Originaires de diverses régions d’Italie, ils prêteront service aux différents Centres des opérations soutenus par l’ATS pro Terra Sancta, travaillant pendant un an au service de la communauté locale de Bethléem.

 

» proterrasancta.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org