2011
proterrasancta.org

Sébaste en exposition: photos et vidéos dédiées à ce splendide village, fin février à Milan

Sebastia

La restauration du patrimoine culturel et artistique palestinien, la formation de la population et le développement de l’économie locale: le splendide village de Sébaste, situé au nord de Naplouse dans les Territoires de l’Autonomie palestinienne, sera bientôt au centre d’une exposition vidéo et photographique montée à Milan par l’ATS pro Terra Sancta. Sébaste, un lieu pas encore contaminé par le tourisme de masse malgré la présence d’un site archéologique d’époque romaine d’une valeur immense, la tombe présumée de Jean-Baptiste et des panoramas à vous couper le souffle, est une petite ville fondée par Hérode le Grand sur les lieux de l’ancienne Samarie en l’honneur de l’empereur Auguste. Une ville qui redécouvre aujourd’hui son propre héritage culturel, grâce aux interventions de ces dernières années, réalisées surtout à l’aide du soutien de donateurs privés et d’institutions italiennes. L’exposition, qui sera ouverte au public à partir de la dernière semaine de février (plus de détails seront donnés très prochainement), donne la possibilité de découvrir de près les activités réalisées ces dernières années dans le cadre du projet “Sébaste, entre passé et présent” promu par l’ATS pro Terra Sancta, et dont l’énorme richesse sur les plans historique et culturel a littéralement transformé l’aspect du petit village.

Carla Benelli, historienne de l’art et coordonatrice du projet, explique comment est née l’idée de cette exposition et ce qui pourra y être découvert durant la visite.

Comment est née l’idée d’une exposition dédiée à Sébaste?

L’idée de créer une exposition entièrement dédiée à Sébaste est née pour l’Italie, dans le sens où elle a été pensée et conçue en italien pour un public italien. En effet, c’est précisément grâce à des contributions publiques et privées italiennes que les travaux ont pu être exécutés à Sébaste depuis 2005. C’est pour cette raison que nous voulions faire le point sur la situation et montrer les résultats, après cinq ans d’interventions et de présence quasi ininterrompue dans ce village. L’exposition s’inscrit dans un projet financé par la Fondation Cariplo, qui nous a permis de poursuivre les travaux pendant tout 2010 et qui se termine, justement, avec cette exposition de photographies et de vidéos qui sera montée à Milan. Le choix de la ville n’est pas accidentel non plus: en effet, nous continuerons à travailler à Sébaste pendant toute l’année 2011 grâce à des contributions lombardes, et plus particulièrement grâce à la Région Lombardie, dont la collaboration nous a permis d’accéder à un fonds national de soutien entre organismes locaux italiens et palestiniens qui prévoit l’assistance technique de l’ATS pro Terra Sancta.

Sébaste a-t-elle changé depuis le début des travaux?

Sébaste est méconnaissable. Quelqu’un qui l’a vue fin 2005, avant que nous n’ouvrions le premier chantier, et qui vient la visiter aujourd’hui, après cinq ans de travaux continus, ne reconnaîtrait pas le village. Comme l’ATS pro Terra Sancta, nous avons toujours travaillé avec des fonds relativement modestes, mais nous avons réussi à modifier complètement l’aspect du centre historique, qui est maintenant propre et ordonné. Au total, nous avons ôté plus de 500 mètres cubes d’immondices des ruelles du centre, travaillant quasi exclusivement avec de la main-d’oeuvre locale. Aujourd’hui, Sébaste est une petite ville splendide, un bourg médiéval avec des superstructures de maisons ottomanes en ciment, encerclant la grande cathédrale des croisés. Ce monument, qui est la structure fondamentale du centre historique s’élevant sur la tombe de Jean-Baptiste, est aujourd’hui la mosquée principale du village.

Mais Sébaste n’a pas uniquement changé d’un point de vue esthétique et architectural: la présence de boutiques artisanales et d’une très belle hôtellerie, toujours réalisée grâce à l’intervention de l’ATS pro Terra Sancta et qui offre d’excellents services aux touristes, ont transformé l’aspect du village.

Y a-t-il eu une augmentation du flux de touristes ces dernières années?

Certainement. En 2005, il n’y avait personne, alors que maintenant, il y a des gens sans arrêt: de petits groupes de touristes, tant locaux qu’internationaux, visitent Sébaste presque tous les jours. Sébaste est devenue un lieu à voir et la destination primordiale du pélerinage chrétien. Le village a été rouvert aux autocars de touristes, mais aussi au tourisme local: de nos jours, les écoles et les universités palestiniennes visitent Sébaste.

Tout ceci apporte beaucoup à la population locale. Un grand effort a été justement fait pour ne pas mettre en route un tourisme de masse qui ne bénéficierait qu’à peu de personnes et laisserait le reste de la communauté indifférent. Vues les conditions économiques dramatiques dans lesquelles se trouvait la majeure partie de la population au début des travaux, nous avons cherché à étendre l’impact à un nombre le plus important possible de bénéficiaires au lieu de nous concentrer sur un petit nombre d’entre eux. Au lieu de penser aux auberges et aux restaurants, l’ATS pro Terra Sancta a créé de petites structures répandues au niveau local. Par conséquent, la population locale tire profit de la possibilité de louer des chambres, plutôt que de gérer des restaurants familiaux et des petits commerces. En d’autres termes, nous avons soutenu toute l’économie familiale, et surtout celle de la femme, en aidant et en soutenant la production de produits typiques distribués au centre artisanal ouvert au centre d’information touristique de Sébaste.

Comment réagit la population locale à la nouveauté?

Il y a actuellement 20 personnes travaillant dans une nouvelle salle des croisés que nous sommes en train de nettoyer. Sur une population, composée majoritairement d’un grand noyau familial, de 3000 habitants, 20 personnes embauchées est un nombre important, dans le sens où beaucoup d’autres personnes en bénéficieront. Le rapport avec les familles directement impliquées dans le projet est donc excellent, la paye des ouvriers étant dans beaucoup de cas la seule source de revenus au sein de la cellule familiale. Cependant, même en essayant d’embaucher des ouvriers en rotation pour apporter un bénéfice au plus de monde possible, nous n’arrivons pas à toucher tout le monde. Ceux qui sont exclus du projet sont assez indifférents. Quoi qu’il en soit, l’ATS pro Terra Sancta cherche à étendre ses propres activités de plus en plus, travaillant surtout avec les enfants et les femmes du village par l’intermédiaire du développement de diverses initiatives et cours.

Quelles sont les interventions et activités au programme en 2011?

En 2011, le projet prévoit la restauration et le nettoyage de ce qui est aujourd’hui utilisé comme égout, mais est en réalité une salle des croisés avec une voûte particulièrement imposante. En premier lieu, l’ATS pro Terra Sancta réalise un égout alternatif avec un système écologique d’eau recyclée pour offrir une alternative aux familles qui utilisaient l’autre égout. Ensuite, nous nettoierons la salle des croisés pour la transformer en un centre de musées où seront rassemblées les diverses pièces historiques retrouvées ces dernières années, dont certaines de grande valeur. Nous l’utiliserons également comme centre d’activités culturelles, parmi lesquelles quelques journées seront dédiées aux enfants sur le thème du patrimoine culturel, qui est d’une importance fondamentale dans un village comme celui de Sébaste. L’ATS pro Terra Sancta continuera ensuite à soutenir le festival annuel du patrimoine culturel qui se déroule à Sébaste, et à soutenir les activités de l’hôtellerie, qui compte actuellement 13 lits, mais pourra accueillir 25 personnes d’ici la fin 2011. L’ATS pro Terra Sancta continuera, en outre, avec ses propres activités pour le soutien de l’association des femmes pour la production locale de confitures, de savons et d’olives, ainsi que de la boutique des mosaïques.

» proterrasancta.org
© 2011 Terra Sancta blog   |   privacy policy
custodia.org    proterrasancta.org    cmc-terrasanta.com    terrasanta.net    edizioniterrasanta.it    pellegrinaggi.custodia.org